Archive pour janvier, 2009

Damned

Je le crois pas là :yoplait moelleux

 

  • Le Français du Bac va tomber le lendemain de la fête de la Musique. Aaaarghhh ! Trop dur pour les lycéens.

 

  • J’ai une concurrente pour les Iles Gourmandes de Yoplait, nouvelle recette moelleuse. c’est Juju qui vient me les piquer dans le frigo. Faiche

Inutile de dire que savachié.

 

 

Aciao

separ mince

Suite

Page précédente où la manif était pleine de vieux

separ mince

 

La manif c’était plein de vieux !

Non mais c’est vrai quoi, on les cherchait les jeunes : un étudiant et 6 étudiantes à moi, une stagiaire qu’on m’a dit qu’elle était là mais je l’ai pas vue (les autres elles bossent, et je leur ai dit que si elles faisaient grève, je leur collais le rapport qui tue… Le pire, c’est que certaines se demandaient si c’était du lard ou du cochon) et ma factrice. Sinon que des têtes blanches et chenues. Pas loin de 15000 vieux. Ca doit craindre pour les retraites.privatisation

En tout cas, c’était pas pauvre. Moi qui connaissais les manifs et barrages des dockers du port du Havre, on peut dire que j’ai été surpris. Et Cyrillus par là, et ptit sac Bulgari par ici, 800 g d’or en collier sur fripe (le cou) ailleurs, la gourmette en argent de 400 g sur peau tavelée là-bas. Le parking plein de TT, X5, MonCayenne&moi. Pour peu j’ai cru qu’on était à Monaco. Mais çà c’est impossible, même en l’absence de mon-bien-aimé-prince-souverain (expression insécable, s’emploie telle quelle) qui était parti traquer la banquise sur les traces de son aïeul, jamais on n’a vu manifestation sous les fenêtres du palais princier. Prince Albert présent ou en voyage.

Je peux pas m’empêcher les digressions. Revenons à mes résolutions. Faire court. Alors, sans résister au plaisir de placer une expression culte je dis « … de la discipline, 007, de la discipline !« .

Je vous mets les deux dessins qu’ils m’ont fait trimballer pendant 3 h. On les a truandé sur le net, mais c’est pour la bonne cause.L’un de Vidberg, l’autre de Jul

Sinon, la meilleure que j’ai entendu, c’était une fille de Sud-Rail qui disait : « Merde, ce matin j’ai hésité entre aller à la manif et aller au ski » (on est à 69 km des stations) et son copain lui a répondu  » ha çà c’est sur qu’avec ce ciel bleu on pouvait hésiter« . Et il en a remis une couche  » D’autant plus qui ya personne sur les pistes vu qu’ils sont tous ici ! T’as pas fait le bon choix ! » Rigolade sur cent mètres de cortège.

Elle est pas belle la vie ?formation

  • Sinon, j’ai eu le temps d’acheter les fleurs pour la fête de Tine
  • J’aurais pas du me mettre derrière le camion avec le guitariste, le batteur et l’ampli, Tine m’avait prévenu. La Tektonik matinée d’elektro rap c’est pas trop ma tasse de café.
  • En parlant de café, ces andouilles ont toujours pas reçu la Senséo. On va virer Aloïs au labo (c’était le prénom à ce brave docteur Alzheimer), si on peut pas boire nos douze tasses de café par jour. Les chercheurs viennent de le prouver. Les djeuns, y craignent rien avec leur coca et leurs autres boissons hard Non barrer si je laisse çà tous les dingues de sex vont me tomber sur le blog, à base d’eau de vie de prune fluo matinée de pure caféïne qu’ils croient que c’est des sortes de bière. Je vous ments pas, ya un site là dessus sur Livenet.. Je refuse de mettre le lien
  • Un gentil retour de comm’ de Mlle Zim, qu’a arrêté de fumer. Waiii

Aciao

 

 

 

 

separ mince

Suite

Page précédente
Torturez pas votre molette, vous êtes en bas de la page ! ^

separ mince

 

Les résos

Fait :

  • mon premier blogdessin resolutions 2009
  • mon premier lien
  • ma première illustration sur un article
  • changer la couleur rose de barbie en une couleur marro brune
  • pas oublier la fête de Tine, le cadeau
  • finir les copies

 

A faire :

  • apprendre à dessiner – duuur
  • mettre un dessin en ligne ???
  • faire bref pour les articles  – Oulala je la sens mal celle-là
  • acheter la senséo – Si ils l’ont reçu !
  • acheter mon premier tableau – C’est pas gagné pour Monet ou Boudin.
  • évaluer & noter les 148 stagiaires sur la compétence ZX64 – Ooooooh j’ava oublié.

Je crois que je vais faire comme Gaston Lagaffe pour classer le courrier urgent : pousser > glisser > Pouf ! poubelle…

Quelles conneries ces histoires de résolutions.

Aciao
separ mince

Suite

Page précédente
Torturez pas votre molette, vous êtes en bas de la page ! ^

separ mince

 

Une meuf qu’a du rythme

rythmes Flo PanzaniJe suis passé voir l’expo Mossa qui a été prolongée jusqu’à fin janvier, que je n’avais pas eu le temps de voir because la gastro (sprouaaatch… v’la que je donne dans le dégueu comme Xzeu et La Mite qui vont bientôt fonder un club), pis non. A la place y z’avait foutu Transformations de Kristof Everart, que j’ai moyennement aimé sauf la Galerie des Ponchettes qu’est pas dégueu, pour exposer. Cela m’a rappelé, que pas loin, face à un endroit super classe quoiqu’un peu baroque, le palais Lascaris, ya une galerie où une meuf expose ses tryptiques à l’huile et autres variations rythmiques. Ca m’avait tiré l’oeil l’année dernière, because je croyais que c’était de la tapisserie, ben non c’est de la zhuile bien grumeleuse avec une texture qui tue, t’as envie de toucher. Comme elle lâche rien pour rien, et que ses tryptiques, vu leur taille étaient pas dans mes prix, pis c’lui qui me plaisait était vendu, j’ai demandé si « le petit là… » Houlà, j’en ai encore mal à la tête. Je savais qui avait inflation sur l’art contemporain, m’enfin, c’est même pas une dessineuse ni un peintre, juste une archi d’intérieur qu’a trouvé dans le grenier de sa mère-grand l’ustensile qui va bien pour faire les grumeaux, et qui abuse des variations sur le même motif. J’ai d’ailleurs l’impression que depuis, elle a rien pondu de neuf. Je vais me mettre artiste : j’en vends deux et j’arrête de travailler (comment ? quesse vous disez ? Ca marche pas comme çà ?)

Comme j’avais négocié une affiche que je viens de retrouver dans ma collèque, je peux vous en scanner un bout, même si à l’écran, on peut pas ressentir la texture. J’ai retrouvé que son truc s’appelait Rythmes Chromatiques à cette meuf

  • Résumé : J’ai bien aimé ( emoticoneemoticone 2 soccas) l’expo de Florence Panzani que je viens de voir qu’elle re-expose à la BNP jusqu’à demain. Ratez pas sa prochaine.
  • Je vais aménager ma grange-cathédrale de mon Chai le long de la Gironde, de manière succincte pour exposer des copains du Festival de l’Aire du Vent, qui étaient déjà très demandeurslors de la première session, pis y’a deux ans pour le second, lors du bicentenaire du moulin de Françoise du Moulin de Chez Guillet. Sa fille, réalisatrice autoproclamée et autofinancée par Maman Françoise, a plein de copains belges artistes.
  • Malgré tout, j’va dessiner et vendre. Na. A moi les Rolls, et la villa au cap d’Antibes ou sur la Rade de Villefranche (oui passque la peinture et moi, on est fachés)

PS : je touche rien en faisant de la pub pour la miss sus-mentionnée, même pas une petite oeuvre.

Aciao

separ mince

Suite

Page précédente
Torturez pas votre molette, vous êtes en bas de la page ! ^

separ mince

 

Le trambalan c’est plein de vieux… (1)

titjone trambalanL’autre jour, je remontais de la bibli avec mon mignon petit sac en PVC blue « Les commerçants de Nice vous emballent » que « Motodidacte » , notre maire (alias « Bac – 5 » ) ou bien son prédécesseur, j’sais plus, a offert gratos aux boutiquiers du centre ville sinistrés par trois ans et demi de travaux du nouveau Tramway. Pire qu’à Bordeaux. A la Belle Epoque, y’avait déjà un tram, mais hippomobile, traîné par un cheval cacochyme, puis motorisé trop faible pour arriver à grimper dans les montées qu’allaient au chatea à l’Hôtel de la reine Victoria, chez les riches, que fallait descendre pour le pousser, et guère plus efficace en descente, incapable de le retenir, fallait sauter sur la rue si tu voulais pas t’escagasser en bas de la callade. Bref, en ce temps là, les suspensions étant ce qu’elles étaient, t’étais brinqueballé plus souvent qu’à ton tour dans cte mierda de tramway, qu’à l’époque tous les vrais nissarts (zabitans de Nizza la bella) parlant le patois local, le nissart, avait affublé du nom de « trambalan« . En signe de clin d’oeil, les technocrates du coin ont décidé de lui attribuer un klaxon façon clochette des ânes qui tirent une charrette. Effet garanti. Le lendemain les niçois avaient rebaptisé le nouveau tram : le Trambalan.

Bref, dans mon sac, j’avais deux BD de la bib’ (Un maltaite, et un moebius), plus un mezzomo superbement colorisé par Nadine Thomas, que j’avais acheté chez BD Fugue ( emoticoneemoticoneemoticone, ça veut dire 3 soccas au Gault & M des boutiques de BD, avec des djeuns hype sympas. Purée, vla que j’ai trop lu d’éditoriaux de Besson, j’tchatche kom lui àct’heur). Au total 650 g de BD dans mon cht’i sac bleu. Je monte dans le trambalan, comme d’hab bourré de vieux (Nice est une ville qui rajeunit, l’âge moyen est passé à 63 ans et demi, passque Menton nous a dépassé et arrive prem’s avec 64… Dur, dur).

 

Et ben, y’a une ptite konne de pétasse de 15 ans, qui se lève et m’dit « Voulez ma place pour vous asseoir Msieur ? » . La honte. Bon, je descends à mon arrêt, fonce chez Coste où y’a des ex à mon plus jeune, dont une sympa qu’est passée chef, et qui fait un book, pour impressionner son patron et pouvoir gérer la boutique, sans compter qu’elle sait encore manier les ciseaux au lieu de la tond pour caniches, pi j’attend kazi jamais, même si leur tektonik c’est un rien bruyant.

Ben là, juste après le shampoo (pas bio… Clin doeil), elle me fait « Vous voulez pas essayer un de mes produits, ça cache bien. Cà vous gêne pas tous vos cheveux gris ou blancs?…« 

La Journééée, j’vous dis.

  • Je vé biennn, tout va bieeen… Elle est pas belle, la vie ?
  • Va falloir qu’j'apprenne 1 à dessiner, 2 à poser un dessin sur les pages pour illustrer.

 

  • Demain je vais à la manif, pendant que d’autres vont faire des massacres d’oiseaux vers Angoulême. J’suis jamais allé à une manif, enfin volontairement s’entend, sauf quand j’me suis retrouvé à Derry, pré-ado boutonneux, coincé entre l’IRA qui caillaissait à coup de bidons d’essence enflammés, les orangistes et les automitrailleusesqui tiraient de tous côtés. Chaud. Mais moi, juste je voulais visiter la ville pour aller voir Giant Causeway, et c’est pas ma faute si j’avais un club de golf, et que je portais une veste en touède superclasse, c’étaient des souvenirs pour rapporter. A l’époque dans les banlieues, personne aurait eu l’idée d’utiliser une batte ou un club comme arme. Non, en fait, c’était pas baston comme çà, je crois que ça a été pire. Mais quand je me suis retrouvé par hasard au milieu du merdier, ils venaient juste de panser leurs bosses respectives ( quoique ya pas eu que des bosses) et ça recommencait. Je vous la fais courte, j’ai pu me tirer vite fait. Ouf ; N’empêche que la Guiness était obama à souhait et les ENOOORMES glaces à 1/2 shilling extraordinairement crémeuses, disponibles à chaque carrefour. Pis les Peterson c’était quqchose avec leur 30 g de bague en argent. Snif, c’était le bon temps. Faut que j’apprennes à dessiner un violon…
  • C’est la fête à Tine. Fo paque j’oublie, même si je lui ai déjà offert son cadeau hier (Quand ya des cadeaux on sait pas attendre, pire que des gamins)

Aciao

separ mince

Suite

Page précédente

Torturez pas votre molette, vous êtes en bas de la page ! ^

separ mince

 

La vie est formidable… (2)

  • Waiii. J’ai reçu un super gentil message me disant que Lady Xzeu avait mis le premier commentaire sur mon blog. Je sais, au vu de la taille de mon blog, mais les nains aussi ont commencé petit. Quand même, j’suis hachement fier. Et j’ai réussi à le publier son com. Hourra ! Oui, bon…
  • hebergeur imageImage extraite du site de Lady Xzeu

  • En pluce, mon premier article s’est déplombé tout seul au bout de 48 heures. Ca devait être un conflit entre le délai d’activation de 48 h annoncé à la création et le fait que j’ai changé de mot de passe entretemps, passque celui qu’ils m’avaient attribué, bonjour !. Heuerrrk, blaaa !
  • Je me suis acheté de la salade de Poulpe pour ce soir… gniam ! Par contre, Tine s’est fait de la confiture de boyaux de poisson (=compote de rhubarbe). Heuerrrk, blaaa !

J’en reviens pas de l’intérêt de cette prose. Sidéré. Respect. Sûr que je vais attirer mon dix-millième visiteur…

ACiao

separ mince

Suite
Page précédente où la vie est déjà fomidable
Torturez pas votre molette, vous êtes en bas de la page ! ^

separ mince

 

La vie est formidable…(1)

  • Aujourd’hui je suis allé chercher du pain chez le boulanger. Elle est pas belle la vie ?

 

Oui, bon…

Sinon, j’ai choisi cette présentation toute prête, pas tant qu’elle me plaise mais c’est une des plus modifiable. Seulement je sais pas comment faire pour changer (à part la couleur qu’était rose, moche, hein ?, j’suis pas une barbie) le dessin d’en-tête et tout… OUINNN, chsui trop malheureux, il me faudrait des Roudoudous.

En pluce, ma première page est verrouillée, i demandent un mot de passe et je sais pas. J’ai SOSé auprès de la Mite, mais elle a super du boulot. Bon je vais encore chercher.

Ciao

separ mince

Suite
Page précédente (la première page du blog)
Torturez plus votre molette, vous êtes en bas de la page ! ^

separ mince

 

Waaii, j’ai réussi à créer ma première page ! (oui, bon…)


Mais quesse que je vais bien pouvoir raconter dans cette galère ?   

Ah si ! :

  • J’ai fini mes copies (article à venir)
  • J’adore toujours autant les dessins de la Mite
  • J’ai eu droit à la tempête (eh oui, j’ai un chai le long de la Gironde, article à venir)
  • Miss Lady Xzeu n’a toujours pas répondu à mon commentaire.
  • Ah oui : Mecontent la mastérisation me gonfle.

 

 Waow, 5 trucs quand même hein… Ya même un gros coup d’air frais océanique avec la tempête, et deux soupirs, un d’avoir fini la corvée, l’autre pour le LMD. Chva aller me mettre un comment disant qusuis trop bon, si je le dis pas moi-même personne ne le fera à ma place.

separ mince

Suite

Torturez plus votre molette, vous êtes en bas de la page ! ^

separ mince

 

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys