100 et 3 mois…

Mots-clé : pérennité ou feu de paille, 100° post, trois mois de blog, dessins, introspection

Avant hier, avec le post massacre 4, le coup de la sieste, c’était mon 100° post (en fait, en plus des 100 posts dont les premiers n’étaient pas illustrés, ya 30 pages fixes). Bon, je vais pas m’offrir  un dessin à moi-même. Néanmoins, aujourd’hui, 26 avril, c’est le troisième mois de mon blog.

trois mois de dessin

Bon, ya pas trop de quoi être fier, dans la mesure où je voulais parler d’artistes, de pointu (bateau bois méditerranéen) et que j’ai surtout raconté mes konneries. comme quoi un blog c’est quand même narcissique et extraverti. Ce qui m’interrpelle un peu, dans la mesure où d’habitude je raconte pas trop ma vie, je suis plutôt un taiseux. faut dire que le blog distille de fausses confidences, mes goûts profonds, exceptés en matière d’art, ma vie ne transparaissent pas vraiment, en tout cas très déformés par mes capacités de dessin ou la facilité à croquer un sujet plutôt qu’un autre. Pis, j’enrobe.

Par contre, ce qui est vrai c’est que la suite se goupille mal avec mon absence et le postage automatique jusqu’au 6 mai.

En tout cas, je retiens que je me suis fait pleins de nouveaux zamis avec ce blog, même si sauf une, je les ai jamais vus. Merci à vous, pour ce que vous m’avez apporté et vos encouragements lors de moments difficiles. A bientôt (le mardi 28 mars)

séparateur bleu mince

 

 

 


17 commentaires

  1. gaellisa dit :

    Eh oui au départ on a une idée bien précise de ce que l’on veut faire sur notre blog, et ca devie…. On part a l’aventure et on blablatte de tout de rien!! C’est ce qui donne du charme a un blog et qui le rend si personnel!

  2. Lulu dit :

    Haha, de rien, de rien, c’est normal :p

    Mais c’est vrai que même que si on raconte sa vie sur blog, ça reste malgré tout éloigné du vrai, c’est comme si on racontait le vie de quelqun d’autre qui vivait des aventures assez similaires en fait!! XD

  3. patandco dit :

    Bon anniversaire et mes félicitations pour tes 3 mois de blog. Cela fait un beau nourrisson déja !
    Au fait, chuis d’accord c’est bien d’avoir plein d’zamis !
    Oh mais dis-donc, je commence à parler comme Mariuss, il va falloir que je surveille mon langage !!
    Bonnes vacances à toi. Profite bien de ce repos bien mérité !
    Et à très bientôt, j’espère !
    Bises
    PAT

    Dernière publication sur En tout coeur, tout honneur ! : Patricia MENN au Salon du livre d'Avrillé 27 novembre 2016

  4. Mariuss est parti en vacance sans moi? ça va barder à ton retour mignon !me laisser en plan comme ça ! :)

    reposes toi bien .. et reviens nous vite….

  5. gressieralain dit :

    ARSENE GRISALI ATTEND TON RETOUR!!!
    FAIS LUI SIGNE!!!

  6. madamejeboude dit :

    c’est pas un secret: blog = moi moi moi
    le moi qu’on est un peu, celui qu’on voudrait être et celui qu’on s’amuse à être, tu sais quoi? tant que cela reste léger je ne crois pas que ce soit trop grave docteur.
    Et puis moi (ha ben tient encore lui) je n’attends que ça que tu nous parles des artistes dont le travail te cause, j’aime la peinture, l’architecture et la photographie (surtout la photographie en ce moment, mais en pratique) alors papote mon brave Marius, papote.
    Tiens parlons d’un sujet d’actualité, tu en penses quoi toi de l’expo « Our Body » ? art? science? irrespect? voyeurisme? légitme? Tu vois pour ma part (c’est fou ça, on en revient toujours au « moi ») je trouve qu’elle a quelque chose de fascinant cette expo, dans l’absolu je trouve cela plus qu’enrichissant, n’est-ce pas génialissime de pouvoir observer la nature physique de l’homme dans ses moindres capilarités? Et dans l’éthique, dans mon ressenti je la trouve immonde cette expo, tout comme j’ai toujours trouvé immonde l’exposition des momies dans les musées (j’avais même fait un travail là dessus en bac). J’ai du mal à concevoir la réduction de l’être humain à sa seule présence physique, à son côté viande préparée. Et je ne parle pas des questions religieuses parce qu’alors là on n’en finirait pas (en plus cela ne m’interesse pas plus que ça). J’ai simplement du mal à imaginer le fait que l’on joue au pantin avec ce qui fut autrefois un être doté de pensées et sentiments, cela me chatouille désagréablement l’estomac. Et pourtant tu vois, passé cet aspect la démarche me semble terriblement interessante, gros dilème donc pour moi. Bon ne résidant pas sur Paname je ne me suis pas posée la question, mais si cela avait été le cas, y serai-je allée?
    C’est comme pour le photographe Joel-Peter Witkin ( http://www.photo.fr/portfolios/witkin/index.html ), j’hésite entre vomir et admirer.

  7. madamejeboude dit :

    ha et puis sinon boennes vacances hein ;)

  8. mariuss dit :

    gaellisa > c’est vrai qu’avec la troisième version de ton blog, t’as un peu d’avance sur moi, hihihi.
    Non, en fait, moi j’ai pas trop dévié, sauf la pression du lectorat que je comprend pas tjs (par exemple je sais pas pourquoi mon post du 24 avril a eu 450 lecteurs !????, ce qui même en tenant compte des robots, m’amène à 420 ou 440 vrais lecteurs différents. Soit c’est un bug, soit une machination – le complot ? – soit j’en sais rien, en fait.) Du charme, ya pourtant pas de charme à montrer mes cheveux blancs et mon ventrou ? je comprends point trop.

  9. mariuss dit :

    Lulu > Mariuss, le Retour ! Il est vrai que dans ce que je raconte c’est très très romancé, une noisette de vérité, une tonne de calembredaines, certes issues d’un fond véridique, mais j’admirerai celle ou celui capable de faire le tri.

  10. mariuss dit :

    patandco > Quessila mon langage ? Il est pas châââtié mon langage, avec plein de mots compliqués, la syntaxe qui tue, et le style inimitable ? Comme l’a dit, avant d’être découvert par mon service d’espionnage sur un forum privé un de mes stagiaires, la rhétorique très particulière d’alain…

  11. mariuss dit :

    baiadesanja > ben vouais. En vacances tout seul. j’m'a ressourcé au milieu des semis de tournesols et des vignes en bourgeon. Pas de place pour la gaudriole ! Sérieux et tout le mignon !

  12. mariuss dit :

    arsènegrisali > Je reviendre, je reviendre, va même falloir que je reviendru très fort dazns les comm’s sur vos sites. Le tien ne sera pas épargné, foi de Mariuss !

  13. mariuss dit :

    madamejeboude > Pour Our body, j’ai un avis de scientifique. Qui tient en trois points sur lesquels j’admets montrer des contradictions, mais je n’ai jamais dit que j’étais manichéen ni monolithique.
    1. Il y a 15 ans, the visible woman puis the visible man, étaient une banque de données d’images scannées de tranches centimétriques de cadavres de condamnés à mort US, ayant donné leur corps à la science et l’accord de leur vivant qui ont permis de faire bcp progresser la connaissance anatomique du corps humain pour l’étalonnage des scanners IRM médicaux et supprimer la plupart des dissections de fac de médecine, hors europe, et de préparer les avancées de télé chirurgie. Défaut, ils n’étaient pas en bonne santé, plutôt obèses et non représentatifs. Cela nous a paru, à nous enseignants un tel progrès que déjà mon site internet en 96-97 comportait cette banque de données pour mes élèves, mais avec un avertissement sur l’éthique.
    2. La mise en situation de l’expo en espagne et à miami m’a fait découvrir son utilisation artistique détournée, surtout quand les cadavres n’avaient pas été volontaires de leur vivant, ainsi que le côté érotico-trash-art des couples de danseurs, la scène des joueurs de cartes ou celle du cheval en mouvement. Mais, en quoi cette provoc artistique était-elle sur le fond plus condamnable que l’utilisation scientifique. Le côté utile ? face au côté futile. Si l’on pousse cette logique on en finit par cautionner le fascisme. où mettre la limite ? Mes certitudes du 1 furent ébranlées.
    3. Je possède, à titre personnel un écorché carton peint et verni, de la fin du XIX° ou début XX° des Ets Deyrolles, ou Eyrolles, jsais plus, très abimé au niveau du vernis qui s’écaille, jeté par un labo, échelle x0,4, quasi complet. Peint à la main par un obscur préparateur d’après moultes dissections. c’est une pièce de musée, véritable témoin de l’histoire des sciences. Cela s’arrache(rait) sur le marché des collectionneurs. Je ne l’aime pas, mais devrais-je pour autant détruire cette pièce rare, voire exceptionnelle en épistémologie ? Quelle différence y-a-t-il avec l’art Our Body ? Je ne sais pas.

    Voilà, je ne souhaite pas vraiment prolonger le débat, car il me semble que d’autres causes plus urgentes pourraient mobiliser nos énergies. J’ai jeté quelques bases qui permettront à certains de rebondir, je souhaiterai que ce soit ailleurs que sur mes pages.
    Une chose encore, mais je n’ai fait que des recherches superficielles, je n’ai pas trouvé le nom de l’artiste concepteur (mais j’ai vu son nom dans un CR d’arts, dont l’article doit trainer dans mes archives en attente de numérisation.
    tu voulais mon avis… tu l’as. Je te choque ?

  14. madamejeboude dit :

    Je n’ai pas trouvé le non de l’artiste (pas faute d’avoir cherché) mais uniquement de certaines des assoc’ qui ont présenté l’expo. A la rigueur si tu retrouves ton article, cela m’interesserait de connaitre son nom, histoire de faire quelques recherches supplémentaires qui me permettraient peut être de comprendre la démarche et voir un peu plus loin que tout le tapage qui a été fait.
    Je me souviens également de cette banque de données en tranches, cela m’avait interpelé et je me rappelle avoir été, bien qu’un peu jeune pour en comprendre l’intégralité, partagée sur le sujet.
    Quant à savoir si ton avis me choque… je ne crois pas être quelqu’un que l’on puisse choquer facilement, de plus les mots n’ont pas cette capacité là, m’émouvoir oui, me bousculer peut être mais me choquer…
    Par contre je ne sais pas trop comment je dois comprendre ton dernier paragraphe: tu te plains dans ton article de ne pas parler Art (et d’autres sujets) et alors que je te lance un sujet en plein dans l’actualité artistique, tu clos la discussion (ce n’était à mon sens pas un débat) en écrivant qu’il y a plus urgent à parler mais en d’autres lieux. Tu me fous dehors en quelques sortes, pourquoi pas, après tout tu es chez toi hein mais heu… non rien.

  15. mariuss dit :

    madamejeboude > non,non, c’est simplement que cet art trop provoc, trop ouvertement destiné à faire QUE du fric, ne m’intéresse pas. Un artiste, peut (doit ? peut parfois se permettre ? en rebellitude constante par déf ? vaste sujet) provoquer, mais là, au delà du fait que cela touche le corps humain, ce qui ne me gêne pas outre mesure, je trouve, mais c’est personnel, qu’en fait ce n’est plus de l’Art. A mon sens, l’art est fait pour décorer, pour témoigner, pour rendre compte, pour faire réfléchir d’une autre manière, pour représenter ou traduire ou pour soigner, pas çà.
    Je sens bien que je contredis mon comm précédent, mais je préfère passer mon temps à discuter de choses futiles ou importantes avec des zamis que j’apprécie, dont tu fais partie, sauver une vie, faire partager un émoi devant une beauté naturelle, artistique ou réalisée dans l’ancien temps, à m’ouvrir rugueusement à la poésie, à marivauder par comm interposé, à me rebeller, à dire ou dessiner (mal) de gentilles conneries. Mais pas çà. C’est peut-être lâche, et alors j’assume, je préfère jouer à l’autruche face à cet « art » là.
    je n’irai jamais voir massacre à la tronçonneuse ou la nuit des morts vivants, je ne regarderai pas un porno mortel, mais j’ai fait l’effort d’aller au Struthoff, même si j’en suis ressorti à 43 ans en pleurs. C’est pas pareil.
    Cette actualité artistique me
    et merde !
    je ne te mets pas dehors du tout, mais çà c’est comme la torture ou la pédophilie ou l’intégrisme ultime, et la vie est trop courte pour, à mon sens, que je m’épuise à argumenter.
    Amitiés, jeune maman. Ca c’est beau. donner la vie. Moi je suis cassé. Trop vieux. Je ne peux que défendre ceux qui vivent, maintenant. A te relire. Alain

  16. madamejeboude dit :

    Ok je comprends, t’en fais pas, c’était un sujet comme un autre (en tout cas pour moi), j’avais simplement quelques intérogations/hésitations face à ta réaction en fin de com.
    Zou, on passe à autre chose.

  17. mariuss dit :

    madamejeboude > Mais c’est pas dit que je prenne pas la suite. Mais j’ai pas encore trouvé comment. Ni quel artiste ou groupe d’artistes pourrait coller. tu sais bien qu’avec moi, je traite rarement direct, dans mes gags. Et si c’est un post sérieux, ben là j’ai pas l’inspiration tout de suite. Merci de ton retour.

Répondre

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys