Archive pour décembre, 2009

la déco de Nowelle : les souliers au pied du sapin

Mots-clé : le doute, illusions perdues, larmes, cauchemar

Chaque année, en fait, la même interrogation nous taraude. Et s’il ne passait pas ? Bon, de toute façon on a été sages, mais si… Oh, non, c’est pas possible ! beuahhhhh !

dans mes petits souliers

séparateur houx

Page précédente

tag Christmas

séparateur houx

 

la déco de Nowelle : les accessoires du sapin

Mots-clé : quand ça veut pas ça veut pas, espoir de lendemains qui chantent

Ya des jours c’est pas votre jour. Tenez, là je parle même pas de la box ADSL Thomson qui merde à planter 4 fois, ou de la quatrième ampoule de la salle d’eau rose qui pète et que j’ai plus le bon modèle de rechange, après avoir dégotté celle du salon, non, ni même de la pluie. Mais VDM (=Vie De Merde) de plomberie de 40 ans, grrrrr !

plomberie de mierde !

le sapin de Tine et mariuss

séparateur houx

Edit > tiens en parlant de sapin, hier j’étais chez Nat&Déc pour chercher un KDO pour ma belle-soeur, genre comment jardiner bobio en centre ville, et là le choc : je connaissais Home, le film (enfin, des extraits hein…!), mais ya Home le bouquin : son titre « Comprendre Home » ou un truc comme çà, passe qu’en plus des tonnes de CO2 pour tourner le film aux quatre coins du monde, ils déforestent pour faire un bouquin esseplicatif becose le film est trop compliqué, tout seul on peut pas comprendre ! Guignols !

Bref, de fil en aiguille, je suis retombé sur le blog à Maliki, avec ce strip qui m’a bien plu

Et sinon, Oooorannnngeme change ma box ADSL le 7 janvier, waiiii ! J’ai réparé la fuite et changé le mitigeur de la douch. Waiiiii ! Reste l’ampoule de la salle d’eau rose et les cadeaux pour Tine que j’ai pas encore commencé. pffff !

séparateur houx

page précédente

tag Christmas

séparateur houx

 

taggué bleu : c’est grave docteur ?

Mots-clé : beaux hommes bleus pour vous mesdames !!

Il s’est fait tagguer par Sophie, supersophie qui le taquine, lui fournit des plantes dépuratives et coupe pas les sapins, elle !

tout bleu le mariuss

Cà le coup du sapin, j’ai toujours beaucoup de mal. Mais là, vu son état à mon schtroumpf, je vous le laisse, il est plus bon à rin…

prince charmant qui frotte

Sinon, je vous ai mis un prince charmant bien dressé, et puis en surfant sur des blogs de minettes, j’ai vu que le comte Fersen – Jamie – qui faisait craquer Marie-Antoinette de Coppola, était très demandé.

jamie Dornan

C’est celui de la pub actuelle CK Free.

Image de prévisualisation YouTube

séparateur bleu mince

page précédente

tag tag

séparateur bleu mince

 

la déco de Nowelle : couronne de bienvenue

Mots-clé : est-ce que je demande des étrennes moi ?

Chez mes amis astronomes de Portsmouth, dans le Hampshire, j’ai rencontré une tradition beaucoup plus vivace qu’en Normandie : Une couronne de paille, sur laquelle est lacée aux rubans verts et rouges, des branchettes de sapin ou d’if (nous on faisait à l’if qui perd pas ses aiguilles, avec un peu de houx à boules rouges (en Normandie et sud-england les forêts de hêtres froides sont des forêts à houx. Donc c’était facile). Cette couronne souhaite la bienvenue aux passants, accrochée sous le heurtoir en laiton poli verni de chez Harrod’s sur le bois blond de la porte d’entrée, je vous raconte pas l’effet. La grande classe. A Nice, on a pas remis le heurtoir de deux kilos un peu m’as-tu-vu pour un apparte, mais on a gardé la couronne, sauf que comme ya plus d’if ni de houx, c’est un peu rikiki. Mais Bienvenue quand même.

Ce qui est un peu nul avec cette tradition, c’est que les gensses qui voient la couronne ils veulent tous entrer et quémander des bisous. Ne pourrait-on pas rajouter au dessous « aux Zamis seulement, quémandeurs passez votre chemin !« . Non mais c’est vrai, je commence à comprendre pourquoi cette tradition se perd. C’est pas qu’en Comté de Nice, le houx est quasi absent (j’en ai quand même trouvé un très beau exemplaire en limite de Mercantour, mais 2h30 de marche quand même, alors, il garde ses boules rouges), c’est quyen a qui abusent !

couronne bienvenue

De toute façon à ma grange vous êtes toujours les bienvenus en permanence, puisque la porte du mulet est surmontée d’une carline séchée (fleur de chardon géant), que je change chaque année une fois abimée.

carline sur porte de grange

là c’est pris sur une grange sur le web, car j’ai pas de photo

séparateur houx

Sinon, c’est super galère, ma liaison ADSL m’a lâché et juste ils m’ont fait un reset provisoire mais ma box est hyper instable, plante 6 fois par jour. C’est comme çà jusqu’a mercredi compris où un technicien doit « voir ». J’ai bien peur de pas avoir d’ADSL du tout ces 2 jours ni pour les fêtes. Donc, vous étonnez pas trop si je suis muet jusqu’au 4 janvier. Je tente tant que cela fonctionne un peu de mettre des posts programmés en automatique mais je promets rin !

séparateur houx

page précédente

tag Christmas

séparateur houx

 

 

la déco de Nowelle : trouver le sapin

Mots-clé : et ça se dit écolo, pooov tites mésanges

Aujourd’hui c’était l’heure du choix à la grange : Lequel des quatre sapins gênants allait devenir sapin de Nowelle ?

abattage du sapin

 Pleure pas Tine, il est toujours vivant, pis il va avoir une belle robe et à la place je te mettrai deux pommiers.
Image de prévisualisation YouTube

Et l’originel de ce niçois d’adoption très généreux

Image de prévisualisation YouTube

séparateur houx

grange 20dec2009

 la grange aujourd’hui, en fait il y a moins neigé qu’à Nice, mais il y fait plus froid

séparateur houx
page précédente

tag Christmas

séparateur houx

 

Toujours bleu 1

Mots-clé : ciel, climat, Nice

Oups, j’avais oublié de mettre le dessin ce matin… Voili, c’est réparé.

 bleu1

Certaines doutent du ciel bleu à Nice. Je prouve : Vacances de Nowelle à Nice depuis que j’y suis :

nicebleu2000

Vacances Nowelle à Nice, décembre 2000 (avec Vénus)

séparateur bleu mince

nicebleu2001

Vacances Nowelle à Nice, décembre 2001, le parc de l’Université où je travaille

séparateur bleu mince

nicebleu2003

Vacances Nowelle à Nice, décembre 2003 (oui, je sais j’ai pas 2002, donc je peux pas prouver qu’il a fait beau), on voit au centre le Mounier, situé près de ma future grange. Pris du Mont Revère ou de la Justice

séparateur bleu mince

nicebleu2004

Vacances Nowelle derrière Nice (35 km à vol d’oiseau), décembre 2004 la veille de la Saint sylvestre, dans le Mercantour à l’Authion

A suivre…

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

10 ans mais à eux deux !

Mots-clé : de grands enfants, complètement à enfermer

Aujourd’hui, il a tout plein neigé, Alors on s’amuse dans la neige.

le petit train

séparateur bleu mince

Nice neige 8 prome

la promenade des anglais ce midi. Des enfants jouent dans le restant de neige pas encore complètement fondue (pour Marie : à droite, l’étendue bleue s’appelle la mer ! ). Pour voir plus de photos de la neige, voir tout en bas de la….

séparateur bleu mince

…page précédente

Sinon, ceci constitue la 333° page de mon blog. Je vous offre donc ce ciel bleu pour vous faire oublier vos froidures septentrionnales. Enjoy !

séparateur bleu mince

 

le grozibou

Mots-clé : espèce en voie de disparition, hibou grand duc, lithographie aquarellée, XIX°

« La montagne s’assombrit, l’air coule plus frais le long du torrent grossi par la fonte des neiges. En ce clair crépuscule de juillet, les rochers parlent aussi : au bruit de l’eau se mêlent des soufflements étranges de machine à vapeur. La vieille tradition locale a raison, c’est un lieu hanté par les fantômes malveillants. Dans une anfractuosité de la paroi, une forme obscure s’agite, puis deux, des têtes rondes et blanchâtres, des ailes qui battent.. Et voici qu’une ombre massive se détache au ciel, plane à travers la vallée : Le Grand-duc part en chasse.

« Toute la nuit, dans un demi-sommeil, j’entendrai là-haut les chuintements de ses jeunes. Au petit jour, le géant nocturne passe de nouveau, dépose une proie sur une corniche et s’arrête un instant; deux cornes se dressent au sommet de sa silhouette noire. En fin de matinée, je monterai sur les vires gazonnées, sur les touffes dures et piquantes des fétuques, dans le beau granit brun. Des plumes éparses, l’arrière-train d’un levraut tué de la nuit, une grosse pelote grise y attestent la présence des rapaces. Là, couchés au bord du vide sous un églantier fleuri, deux jeunes Grands-ducs roux et dorés par le soleil me fixent de leurs yeux d’ambre…

grozibou1 animé

grozibou2 peur de Tine

« Six ans plus tard, le site est toujours occupé, mais un seul petit semble rester de la nichée. Dans un recoin, une tache d’ocre brunâtre se plaque contre le roc, un adulte aux yeux clos qui demeurera figé là jusqu’à la nuit.

R Hainard Grand Duc dessin

Documentation : Grand-duc en vol vu de dessus Robert Hainard (dessin)

« Aujourd’hui, un pylône métallique tend des câbles mortels devant le rocher. On n’entend plus la belle eau claire, qu’un barrage retient plus haut, mais le torrent des voitures gronde jour et nuit sur la route. Nulle voix inquiétante n’effraye dans l’ombre le passant : le prince des nuits a disparu… »

 

Ce beau texte de Paul Géroudet, probablement issu d’une observation des années 50 au pays des minarets, du secret bancaire et du Milka, résume bien la situation actuelle de ce très gros rapace de la nuit (d’un bout de l’aile à l’autre presque 2 mètres).

Toutefois, dans ma vallée, là où je vais écouter le brame du cerf tout début novembre, là où je vous ai emmené vers les granges de Cerise, au niveau de la partie la plus étroite des gorges avec les a-pics rocheux inaccessibles, notre Gros hibou est toujours là, éloigné des hommes et de leur folie, fut-elle danoise. Oh, je ne l’ai jamais entendu, de toute façon l’impétueux torrent fait tellement de bruit que cela couvre tout, mais il est bien là. Les gardes du Parc en témoignent.

litho grand duc

Planche Eagle Owl (=Grand-duc) Lithographie couleur aquarellée mi-XIX° (27×15) librairie de vieilles cartes

Alors quand j’ai trouvé cette lithographie anglaise en couleur et aquarellée à la main (les seuls yeux), donc d’avant 1860, chez le marchand anglais de cartes anciennes à côté de mon « English Bookshop » favori à Antibes, j’ai craqué.

détail litho grand-duc

séparateur bleu mince

Edit > Tempête de neige sur Nice cette nuit, mais ça a pas l’air de tenir.

séparateur bleu mince

Niceneige1

Ah ben si, ça a tenu et ca glisse dans la petite rue derrière chez moi sous le balcon

séparateur bleu mince

niceneige2

Là où je travaille aussi, au dela de mon mandarinier du balcon sud. Heureusement que je suis en vacances !

séparateur bleu mince

Nice neige3

Bon, pas moyen de monter à la grange, si il y a 4 cm ici, il y a plus de 60 à la grange et je pourrais pas garer la voiture sur le bas côté de la route à cause des congères laissées par le chasse-neige, pour autant que la route soit ouverte vu que mes chaînes ont explosé au printemps, cela risque d(être dur !

séparateur bleu mince

Niceneige4

Le soleil se lève. Le parc où je travaille est toujours dans l’ombre, alors j’ai visé au dessus.

séparateur bleu mince

Niceneige5

Le soleil va bientôt atteindre mon balcon nord sur lequel je suis pour prendre cette photo. Dans la rue située au centre de la photo, point d’accès en pente vers l’autoroute, rien ne circule depuis ce matin. On va attendre que cela fonde. Pas de grange aujourd’hui. C’est le réchauffement climatique. Yavait pas eu de Nowelle blanc à Nice depuis 50 ans :-D

Niceneige 6

Le soleil tarde à se pointer sur le balcon, il est tellement bas qu’il n’arrive pas à passer par dessus le reste de l’immeuble. Au sud je suis ensoleillé mais pas ici au nord

Niceneige 7 galets

Et cela a fondu en ville à midi, sauf sur les galets de la plage de la Prome’ (=promenade des Anglais)

séparateur bleu mince

page précédente

Tag lithographie

séparateur bleu mince

 

content, il nage sur le dos

Mots-clé : poissons plats, sole, plie, flétan, lithographie, XIX°

Je ne suis pas plus pêcheur que chasseur. C’est le côté oeuvre d’art du mec  qu’a dessiné et gravé ce truc qui m’intéresse. Je vous l’avais pas montré cet achat là. Obtenu de haute lutte sur le marché mensuel du samedi aprème « aux vieux papiers », place du Palais de Justice, dans le vieux Nice. Purée, ils sont durs à la négociation ! Mon seul atout, c’est que c’était hors saison et que je fais pas trop touriste ni bobo. En plus, c’est pas des poissons de Méditerranée ni des trucs spectaculaires comme des oiseaux à la Audubon ou des fleurs ou des tigres. Du coup, litho petite, n’intéressant personne, le prix était jouable. Vous auriez-vu par contre, le prix des lithos de loup !!!!

marchandage litho poissons

Là, c’est un clin d’oeil à mon passé normand cauchois du littoral. C’est des poissons plats de l’Estuaire de la Seine, au Havre, une sole (très commune) et une plie (moins fréquente) ainsi qu’un Flet ou Flétan.
litho poissons plats

Pleuronectes (=poissons plats) Lithographie couleur fin XIX° (titrée. 24×15) Collection personnelle. étal d’Antiquaire

C’est vieux, mais pas trop, probable fin XIX°, planche lithographiée en couleur extraite d’un livre français sur les poissons, inidentifié. L’original est superbe, moins rosé, plus jaune (le scanner peine sur ce type de document) et la « couleur » des poissons est très fine, argentée, brillante, comme un poisson frais (au scan, j’ai pas réussi à bien faire ressortir ce brillant et les numéros, j’ai cru que c’était une poussière alors ils ont été supprimés)

séparateur bleu mince

Edit > Bon, je reconnais que ça fait un peu botté en touche, mais avec les copies j’ai moins de temps, le post de la suite de la déco de Nowelle est pas prêt, même si j’ai l’idée, alors comme celui là était quasi fini et qu’il est bien dans la ligne initiale de mon blog qui s’appelle quand même Artistes et pas seulement Mariuss, pis que j’adore cette litho de poissons, alors voilà. Bon, c’est pas tout çà mais mes copies ont pas trop avancé aujourd’hui, grrrr !

séparateur bleu mince

Page précédente

Tag lithographie

séparateur bleu mince

 

 

la déco de Nowelle : les boules

Mots-clé : grossièretés, gros mots, ras-le-bol

A vrai dire, souvent, pour la Nowelle, nous allons ensemble acheter une boule ou deux de plus, genre sympa, on a eu notre période du début, boules en verre argentées, puis des rouges, ensuite on en a pris des grosses en plastique, puis des décorées façon anglaises en papier maché verni qu’on est allé chercher chez Harrod’s, puis des larmes de verre irrisé et des glaçons argentés.

les boules ! mais alors, bien !

Mais cette année, excusez ma trivialité, je m’exprime comme mes élèves, après le coup des deux colloques, j’ose plus lui parler de boules, je crois donc qu’on fera avec celles qu’on a déjà. D’autant plus que ce soir il est remonté un max, je sais pas ce qu’il lui ont envoyé dans ses mails professionnels, mais….

En tout cas, j’aimerai bien savoir ce qu’il y a sur son écran qui le met dans cet état schtroumpf grognon...
séminaire blog

séparateur houx
Edit > Un livre album de littérature jeunesse qui m’a l’air d’avoir un conteu émotionnel fort :

l’ogre, l’arbre et l’enfant de F. Aubin
séparateur houx
page précédente

tag Christmas

séparateur houx

 

la déco de Nowelle : les guirlandes

Mots-clé : Diplopodes, Myriapodes, ras-le-bol

Tine m’expliquait hier, qu’il n’était peut-être pas nécessaire d’acheter de nouvelles guirlandes cette année, nous avions tout ce qu’il nous fallait à la maison. J’ai pas insisté, je préfère rester choumignon ces jours-ci….

les guirlandes

séparateur houx

page précédente

séparateur houx

 

la liste de Nowelle de Tine

Mots-clé : deux trois petites choses, Noël, trèèèès sage
Je crois que Tine a fait sa liste de Nowelle. Je vais prendre mon air le plus choumignon possible et mine de rien je vais voir ce qu’elle a mis dessus

liste de Tine

séparateur houx

page précédente

séparateur houx

 

tel est pris qui croyait tagguer

Mots-clé : isls m’ont eu, pigeon, véritable bel homme, pour vous mesdames

Je suis passé voir en vitesse Arsène et Francis qui ont super vite répondu à mon tag et là : l’un l’a joué fine avec ses petits hommes bleus, l’autre m’a eu, en plein dedans, je suis le premier à passer à 13h23 ce dimanche manifestement. Donc je me suis indirectement autotaggué. Grrrr ! Plus Arsène qui me renvoie l’ascenseur

Alors je répond mais par contre comme c’est moi qui ai commencé je taggue personne et les règles c’est moi qui les ai édictées donc je les rappelle pas, lol

bel H 1

bel H 2

vrai H 3

Ce dernier a déjà eu un grand succès dans un sondage précédent donc je le repose ici. Du coup j’ai appris à faire quelque chose hier, passer une image de la couleur ou du noir et blanc au bleu, j’avais jamais essayé…

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

tag, nondidiou d’Alzheimer !

Mots-clé : de quoi je voulais vous  parler déjà ?

Ah voui, cela me revient maintenant : De ma siouper polaire jaune que je mets très souvent, et comme une andouille, j’ai oublié de vous la montrer (elle est déjà apparue plusieurs fois sur mon blog) pour le tag.

 siuoper polaire jaune

Vous me direz, c’est un peu facile comme post, il se recycle de vieux dessins, ben voui, mais c’est quand même la vérité vraie que j’avais oublié de vous montrer ma siouper polaire jaune, et même qu’il m’a fallu du temps pour retrouver les dessins, les ajuster et virer le décor autour !

Bon, d’accord, un gage. Alors je fais comme les copains je mets une jolie dame rose pour mes lecteurs. Qu’est-ce qu’on dit les copains ? Merki mariuss !

jolie dame rose

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

d’un tag deux coups

Mots-clé : heu… jaune ?

Alors voila, j’ai été taggé il y a très longtemps par Amandine et plus récemment par Vallou (enfin je crois car à minuit moins trois j’ai plus le courage d’aller vérifier, et si je me suis trompé, ben je corrigerai plus tard par un Edit, voilà, car après tout c’est mon blog et je fais ce que je veux)

Ce sont rien que des choses jaunes que j’ai chez moi, ou liées à moi ou à ma grange de chez les loups, j’ai pas triché en allant piquer des idées sur internet, c’est tout à moi.

jaune trois

le tableau façon Andy qu’a fait de moi Tendresse, les mélèzes vers ma grange, le chemin de ma grange et les arbres autour de ma grange. Voilà, déjà quatre !

jaune deux

et puis  mon bon de 10 euros de la Fnac, deux livres sur le bon temps d’avant, l’astrolabe que je viens d’emporter de chaude lutte sur ebay, ma peluche dinosaure et mon calendrier 2008 mois de Mai, un livre sur les peintres d’Antibes, ma vieille peluche Garfield à coller sur la vitre arrière, une des orchidées de Tine dans la salle de bains et de la bourdaine à ma grange de chez les loups. cela fait, ouuuuh, beaucoup.

jaune un

Et enfin, mon petit sac à dos pour mon goûter façon  Arnica, des fleurs à Tine (jonquilles naines ?), une carte que nous a envoyé Sophie, mes trois livres pour identifier lestinoizeaux, le tabouret de Marie comme indice que j’ai jamais compris, le liston de mon pointu, et une petite hélianthème àma grange de chez les loups. Voili, voilà.

 

Et pour Amandine de chez Bulles de Coquelicot c’est une super jeune maman qui fait des photos et des tableaux sympas et actuellement elle dessine un album de littérature jeunesse avec Lune sur la gourmandise. Et je l’adooore.

Quand à Vallou-que-je-croyais-brune elle est rousse, a eu des problèmes avec son blog attaqué par de gros dégueulasses, mais elle est revenue parmi nous depuis la danse des zamis et en plus m’envoie plein de powerpoint superbes. Elle est adorable aussi.

 

Alors comme tout le monde il a été tagué en jaune, je change les règles : les garçons doivent mettre de beaux hommes bleus pour vous les filles, au moins trois beaux mâles chacun, et les filles doivent mettre de jolies dames roses pour nous les mecs, pareille come les garçons, au moins trois chacune. Et chacun doit dire beaucoup de bien du taggeur, rappeller les règles et taguer deux garçons et une fille au moins ou deux filles et un garçon au moins.

 

Alors je taggue Francis (avec sa nouvelle bannière) et Arsène et Lorette et Lily, passe que je fais ce que je veux, na !

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

coloc dans un monde de brutes

Mots-clé : l’avenir de la planète, avancée cruciale, science et société

Ce que j’aime bien dans les retombées de la recherche scientifique sur le développement durable, c’est que c’est parlant à l’écocitoyen de base. Vu le monde de ouf dans lequel nous vivons, heureusement qu’il y a des chercheurs, sans çela vous imaginez dans quelle mierde nous serions ?

brute et colloque

On peine à croire que nous puissions cracher tant de CO2 et péter à tout vent en ignorant de telles choses.

Merci Copenhague. Battez-vous, étripez vous, nous on dépense vos sous.. Par exemple, en colloques..

Documentation : iddri clés pour les enjeux

séparateur bleu mince

Edit > Je m’aperçois qu’il y a eu infléchissement net de mon blog : les tags « les zamis » et « cimes du Mercantour » ont nettement pris le dessus sur « Tine » et « mariuss ».

Et pis que sur mon dessin, la table j’ai oublié le quatrième pied et la chaise, lol

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

les biassa (les carniers les besaces)

Mots-clé : l’abus d’alcool est dangereux, à consommer avec modération

Je vous ai pas encore parlé des biassa (=carniers). Car, tous, en bandoulière sur leur tenue de chasse en velours brun foncé, en avaient une, sauf moi, lou pitcho, que j’avais que la besace que m’avait fait le Féraut, l’oncle Sébastien de Péone, mon parrain, dans un épais et ancien morceau de drap de chanvre bruni par les années passées à protéger le dos de la mule en sueur quand elle nous avait aidé à rentrer los barilhons de foin (=grosse boule de foin coincé dans un assemblage de corde formant un filet lâche et de deux pièces de bois, los tirant portant nos initiales) début juillet

attacher un barilhon

mulet chargé de deux barilhons de foin

Documentation : préparation et attache d’un barilhon et mule ou mulet chargé de deux barilhons de foin avec l’Odette

ou aller porter le bat de fumier sur la prairie de fauche début avril. Avec un restant de sangle de harnais solidement cousu sur cet épais tissu indéchirable cela me faisait une besace pour aller à l’école les six mois où on était obligé d’y aller. Dans cette besace un peu minable mais très solide, je serrais une bûche chaque matin, pour la maîtresse, mon quignon de pain et deux échalotes, deux figues et une de ses poires dures mais savoureuses que donnait en décembre le vieux poirier derrière l’aire (=surface dallée où on battait le blé avec le fléau ou en piétinant avec la vache) et qui se conservaient si bien tout l’hiver, posées dans le séchoir au dessus du fenil, étalées aux quatre coins barrés par une planche de méle (=mélèze)

L’odeur des pommes, de ces poires, des coings et des châtaignes, tombait dans le réduit qui nous servait de chambre à moi et Amédée, passant par les interstices des épaisses planches de mele disjointes formant le plafond de chez nous et le plancher de la fruitière. Des fois, un loir faisait la sarabande en septembre, avant qu’il n’y ait les fruits, et les chats, et alors de la poussière d’or dansait dans le rayon de soleil qui se glissait entre les grosses pierres du mur, où on n’avait pas trop forcé sur la chaux….

Ho ! Aimé, tu nous racontais les biasses et la tranche.

Vouaï, je me souviens maintenant, faut dire que j’ai plus toute ma tête et la Paule elle me dit que je rapiépiète un peu.

les nemrods

Alors voui, les biassa, ils étaient gonflés et pas comme ma besace où je serrais mon trésor : le couteau de berger du Firmin, avec la pointe cassée et les anneaux gravés sur le manche pour compter, le lance-pierres avec l’élastique en chambre à air de vélo, les deux billes de roulement à billes, la pépite de cuivre rouge natif que Sébastien il m’avait ramené de l’ancienne mine de Cerisier dans le Barrot à la Croix et le caillou de malachite (=minerai de cuivre vert vif) que j’avais trouvé dans le travers-banc du Pitaffe de quand ils avaient extrait de la propriété de l’Agathe Baylon,chez nos ennemis de Roure, 40 tonnes de minerai de cuivre qu’ils ont envoyé là haut, à Givet, à la Compagnie Française des Métaux en 1922… Ca en faisait du travail pour les hommes l’hiver…

mine de cuivre du Cerisier 1870

Documentation : Mine de cuivre du Cerisier vers 1870, abandonnée après 18881

Aiiimé ! Les biassa et la tranche !

Ah voui, les carniers, ben en plus des cols qu’on voyait dépasser de chacun, le Calixte Car et le Marcel Bellieud déballèrent le miou (=meilleur) d‘une poche latérale, avé un bouchon de liège, un bocal où des pruneaux fripés essayaient de se regonfler au marc, le jambon salé, les olives noires, les olives vertes cassées et le fromage de bique et puis l’apéritif au vin de sauge, romarin frais de Marie ou de la Bollinette, vin rosé, vin blanc, vin rouge, fiole de goutte et le traditionnel bouteillon de fine. .Entre les oucellous, les deux grosses miches cuites comme tous les quinze jours lors de notre tour à nous les Donadio, au four communal, et qu’on se les marquait avec la marque en buis, une croix dans un rond, avec un petit rond dans chaque quartier, comme nos campagnes autour du village, une dans chaque quartier de granges, une à Charelle, une à Lavalle, une aux Buisses (ho, mossieur Roux, pour pas faire parigot de Paris faut dire Buissèss) et celle du vallon de Falcoun où se passe l’histoire. Bref, la table était suffisemment garnie pour une ripaille à douze durant une semaine.

intérieur pour un repas de fête ou de chasse marque en buis pour le pain

Documentation : ripaille pour douze à Péone  et marque en buis pour le pain diam 4 cm

Avec son parler pointu de moustelle, Roux nous dit : dans ma carte, j’avais glissé çà, c’est du poiré (sorte de cidre de poire, assez apre)  de ma famille à Jumièges, où il nous reste un peu des vergers, et un peu de Calva à 94°, parce que le grand-père il a droit qu’à 100° mais il dit toujours qu’il a pas appris à compter et que peut-être bien que 70 bouteilles à 45° degrés, si on décompte la part des anges, ça fait 100° peut être pas, en tout cas celle là, comme les 69 autres il l’a faite à 94° comme ça même s’il s’en évapore un peu, on sent encore bien le goût, et jamais personne il est allé s’en plaindre aux contributions!

Donc, Fortuné, après avoir recompté cinq fois sur les doigts, aidé par le Calixte et le Marcel, vingt quatre rigous plus cinq grives, cela fait bien 30 oucellous, donc une tranche de pain  par oucellou, 30 tranches de pain à couper.

Mossieur Roux avait bien tenté de protester, mais Fortuné un peu enveriné (=énervé) l’avait rembarré « le parisien sentimental, ouste ! Au travail ! Il fait ce qu’on lui a dit de faire et en plus il va manier le bouffe (=soufflet pour le feu, équivalent du bouffadou cévenol ou auvergnat, mais que je n’ai jamais croisé dans le haut-pays, seulement de plus modernes soufflets bois et cuir)  

La suite de cette histoire dans le post « les tranches »

 

séparateur bleu mince

Edit > Les habitants de Beuil dont on a un peu brulé les granges et violé les filles ya 400 ans, disent de nos hommes qu’il y en a de deux sortes : Ceux dont les bras sont trop courts pour pisser, et à l’inverse, ceux qu’ont pas besoin de se baisser pour se gratter sous les genoux, mais que des fois c’est à droite, des fois c’est à senestre ! (voir dessin de la photo des nemrods) D’après moi, il subsiste un litige entre les deux villages, lol

séparateur bleu mince

page précédente

tag histoires

séparateur bleu mince

 

matinée au cirque

Mots-clé : repos, silence

Chuuut ! elle dort. Faites pas de bruit. Rire

chut elle dort

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

Le cirque !

Mots-clé : bisous, rigolade, amitié

Le cirque ! dans animals mloyal

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

don’t cry

mots-clé : impardonnable

T’es un vrai kon, mariuss ! Et pleurer ne sert à rien !

Je sais, mais je pleure quand même. On a bien le droit non, quand on a fait une bêtise ?!

Non ! 

reviens !

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

boulette d’ozone

Mots-clé : mea culpa, j’m moquerai plus de mon prochain, copier 100 fois

Tu sais ce qu’elle te dit l’ozone ?…. Blblblblblblllll !    emoticone

contrition

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me moquerai plus de farandoles

je ne me m

hihihi

séparateur bleu mince
page précédente

séparateur bleu mince

 

Myrtille & Rhodo 9 Chaud !

Mots-clé : Réchauffement climatique, méthane, gaz à effet de serre

Désobéissance civique, écoterrorisme, malotru, grossier personnage. Ya pas d’autres mots.

Arnica méthane

Une fois de plus je tape manifestement là où vous ne m’attendiez pas, lol

Oui, ben pas lol du tout. Moi je suis dans le décalé et deux blogs d’amie eu d’amie que je viens de croiser ce matin, sont dans le superbe. Bahhh, j’essayera de faire mieux next time…

séparateur bleu mince

page précédente

tag Myrtille

séparateur bleu mince

 

les rigaous

mots-clé : rouge-gorge, histoire du haut-pays

C’est une histoire du temps du père d’Aimé. Aimé Donadio est un vieux du village qui de plus en plus souvent commence à répiépier (=radoter. Tine et moi, il croit qu’on est de sa famille, et qu’il nous donné la grange de Laval alors qu’on a acheté à son gendre la campagne de l’Adrech de Charelle – prononcez adretche (=adret, versant exposé au sud) si vous voulez pas faire touriste – une campagne c’est une ou deux parcelles cultivables ou fauchables avec une grange à usage d’habitation temporaire). Mais il raconte aussi parfois.

En ce temps là, il fallait bien manger et on posait des pièges (je n’ai pas idée du type de piège : lèques ? gluaux ?… ou plus probablement à assommoir à pièces de bois et ficelles) pour choper les petits noiseaux : les grives à la passée en novembre, les piapias (=grives litornes) et d’autres petits passereaux en particulier les rigaous (=rouge-gorge). Bon, c’est pas politiquement correct, mais c’était comme çà.

histoire horrible poov petit rouge-gorge

Donc un jour, à la grange de la tête de Falcoun – il y niche toujours des couples de faucons pélerins – Fortuné, le père avait invité deux de ses amis pour les remercier de l’avoir aidé lou maï (=le mois de mai) précédent à poser les taules de mele (=planches de mélèze appelées bardeaux, avec deux rainures) sur le toit, ainsi que le pitchun (=le petit, ç. à d. Aimé quand il était petit), et Roux, versaillais au parler pointu comme une moustelle (=belette) venu pour chasser la lèbre blanca (=le blanchon, le lièvre variable qu’on chasse avant qu’il neige, en forêt, quand il est encore couleur beige, avec le chien).

Alors Fortuné avait sorti du carnier cinq belles oucelles (=oiseaux) : quatre cha-chas (=autre nom des grives litornes) flinguées à l’espère (=le soir en espérant la passée de la petite troupe d’oiseaux au vol) en deux jours et une draine piégée avec une baie de genièvre, dont, très fier, il avait ébouriffé les plumettes. Puis, fourrageant dans les poches cousues par l’Odette tout partout dans sa grosse veste de chasse en épais velours côtelé, il en sortit des grappes de rigaous (=rouge-gorge comme déjà dit, je répète pour les blondes) , 24 au total, liés entre eux par les pattes, qu’il jeta sur l’épaisse planche de mèle (=mélèze, bois imputrescible) de la table ou quatre coupelles étaient creusées pour manger la soupe.

En ce temps là, le quotidien du soir, c’était la soupe servie directement dans les écuelles creusées dans l’épaisseur de la table, dans lesquelles on faisait tremper les morceaux de pain coupés du pouce (=épais comme le pouce) avec le couteau de berger, et que selon la saison on épaississait d’une cuillère de farine de châtaigne ou d’épeautre (=blé vêtu, çàd avec des arêtes comme un épi d’orge, ancien d’altitude). Le restant de cette soupe étant réchauffée le matin avant de partir encore dans la nuit s’occuper des bêtes. Quand au midi, le plus souvent un quignon de pain sorti du sac de berger en bandoulière, grignoté avec un oignon, assis sur un talus ou un rocher, complété de deux figues sèches ou d’un petit morceau de tome enroulé dans une feuille de châtaigner et que l’on frottait de pebre d’aï (=poivre d’âne alias sarriette) qui poussait partout ou plus haut de serpolet (=sorte de thym d’altitude, plus doux).

- »J’ai calé (=disposé mes pièges en équilibre pour que le moindre mouvement d’un oiseau le déclenche)  mes quatre douzaines de pièges dans les graves (=éboulis) des clapettes, avec des aludes (=reines vierges ailées de fourmis sortant par milliers les après-midis lourds, pour les essaimages de fin d’été) qui me restaient du gros orage d’août : cela va en faire quatre chacun.

Le Roux, à la vue des plumes rouges de la gorge, avait lancé « quel dommage !« , vite arrêté par Fortuné « pas de sentiment déplacé, sount es pas des frema ! (=on est pas des femmes, des femmelettes)« 

« Allez toi le Calixte Car, tu les plumes et les enfiles sur les baguettes, la grosse au mileu, les rigaous aux extrémités, le pitcho va leur bruler le duvet sur un fagot de gineste (=genêt cendré) et toi le Marcel Bellieud, de l’ongle du pouce tu les vides du cul en appuyant sur le ventre et tu les bardes de lard ces oucellous, moi j’écrase les grains de genièvre avec l’ail et l’aygardin (=eau de vie de prune sauvage acide) dans lo mortier ave lo pion (=le mortier avec le pilon) pour préparer les tranches.

rouge-gorge R Hainard

Documentation : Rouge-gorge. Dessin de Robert Hainard 1951 .

Vous remarquerez, que je reste fidèle à mes habitudes d’illustration : je reprends un artiste animalier déjà présent dans les pages du blog, Robert Hainard, cette fois avec un dessin de rouge-gorge. Et je vous mets dessous deux autres illustrations, mais en aquarelle cette fois, vous présentant un autre artiste animalier.

blanchon M Bos

Documentation : Blanchon en hiver, aquarelle de Martial Bos

grive litorne M Bos

Documentation : Grive litorne en hiver, aquarelle de Martial Bos.

J’adore le travail de Martial Bos, que j’ai découvert il y a une dizaine d’années, artiste naturaliste animalier peu prolifique, spécialisé sur le Mercantour, dont je préfère, et Tine aussi, les sculptures bois. Lui préfère travailler la pierre. Mais nous regrettons toujours le troglodyte qui était en vente à la Maison du Parc, et que nous avons trop hésité, l’expo n’a pas été prolongée. Grrr !

La suite de ce repas de chasse avec les tranches

Bon j’esseplique : on fait pas forcément pire en environnement qu’au « bon vieux temps ». Faudrait pas voir à culpabiliser.

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

clin d’ouil toutouyoutou

Mots-clé : la honte, pas moi, bougez votre coeur et mangez 5 fruits et légumes, banane

Je crois bien que je l’avais jamais entendu, sauf dans les comm’s d’une amie. lol

mariuss Davina

Image de prévisualisation YouTube

Par contre s’il y a montagne et neige je trouve l’image un peu statique. Allez, j’en cherche une qui bouge.

Image de prévisualisation YouTube

heu, non, pas celle-là…. celle-ci ?….

Image de prévisualisation YouTube

Non plus ? z’êtes difficiles !

Image de prévisualisation YouTube

non pluuuus ? alors page précédente, lol, ma séance de gym aura pas duré longtemps !

séparateur bleu mince

 

 

home sweet grange

Mots-clé : choses simples, chaleur, love

Des fois, pas besoin de mots.

home sweet grange dans cimes du Mercantour poele1

poêle de la grange

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

séparateur bleu mince

Edit > Voui, je suis allé chez le coiffeur !

Voui aussi, vous avez bien lu, sur la caisse qui sert de panier à buches, ya bien écrit « Chocolat Menier« , c’est une vraie de 33 kilos, ancienne et tout et sur le petit côté c’est écrit « dépot de Marseille ». Je l’ai trouvée à la déchetterie du village dans son jus, je l’ai nettoyé et j’ai changé une planche vermoulue du fond. Elle est classe, non ?! C’est spécial gros gourmand ! Comme moi !

Un peu de nostalgie ?  site Boites en bois chocolat Menier et puis aussi une photo de mur chocolaté prise sur le site les murs peints murmurent

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

Trois jours en alpage 7 la gourance

Mots-clé : innocence, sifflote, pas moi

Résumé : on a vu un Ovni, trouvé un vieux fusil, fait les kons en faisant rouler des pierres. Puis nous avons mangé du mou et fumé des aiguilles de mélèze, découvert en pionnier le canyoning, nous nous sommes un peu perdus dans le noir et avons dormi dans un cimetière. C’est maintenant la dernière journée de notre ballade, nous quittons l’alpage pour redescendre sur le moyen-pays.

L’avantage de toutes ces croix vermoulues en bois , c’est qu’on a pu étendre le double toit dessus pour qu’il sèche sa rosée (à l’époque nous n’avions que des canadiennes en coton, même s’il existait déjà des tentes en sorte de polyester ou nylon épais, étanches, donc sur lesquelles l’eau glissait mais imperméables aussi à l’air donc super condensation à l’intérieur sur les duvets – on ne parlait pas encore de déperlant et de respirant – mais c’était que de petites tentes légères-sarcophages de bivouac sur vire rocheuse d’altitude pour alpinistes). On n’utilisa pas les croix tarabiscotées en ferraille becose la rouille qui nous aurait taché le tissu. Et par terre, sans aération cela aurait doublé le temps de séchage.

 

Bref, nos sacs au dos, nous rejoignons le village de la Croix-sur-Roudoule, où un superbe parapet nous accueille pour prendre le temps d’un petit dèje près de la civilisation puisqu’il y a un coq et un chien hirsute avec un collier.

Juste sous le panneau avec le nom du village.

Ce panneau avec le nom du village constitue d’ailleurs un dossier plus ou moins confortable pour l’un d’entre nous, moi en l’ocurrence, à condition de mettre les jambes dans le vide, assis sur le large parapet en pierre de taille.

Le nom du villag.. %$#*@€ !

 auvare2 par

- » Waïïïï, t’es un vrai kon Mariuss, t’as vu où on est ?

- » Quoi où on est ? Pourquoi tu m’agresses Big ? On est à l’entrée de la Croix-sur-Roudoule, là où on devait coucher et si je vous avais pas arrêté, à cette heure-ci vous ressembleriez à…

Euh… Z’avez-vu la jolie vue qu’on a d’ici, à Auvare, héhé, qui veut une autre tartine ?, de la confiote ? Tu reprendras bien un peu de thé, non ?… Purée, z’êtes injuste les mecs, c’est pas si loin que çà, on aurait pu se gourer plus, pis chaque fois on a pris la décision d’aller à gauche ou à droite tous les trois ensemble, non ?

- » Le problème c’est que le topographe et la carte c’est toi, c’est toi qu’as pondu l’itinéraire !Alors maintenant tu te débrouilles !

gourance carte IGN

- » Quoi, je me débrouille ? Vous voulez pas que j’appelle un taxi pour rejoindre la Croix-sur-Roudoule, non ? Pis d’abord, ya surement pas de cabine dans ce bled et même si y avait une cabine téléphonique, je vous rappelle qu’on a plus un seul franc, on a tout passé pour la brillante idée de Mossieur Big avec le coup du mou, qu’il peut pas se passer de barbaque une journée ! Pis si Mossieur Barrette, au lieu de reconstituer ses réserves de « tabac spécial », il avait acheté la boite de corned-beef de secours comme on lui avait demandé… Egoïstes !

- »Nul en carto !

……..

……..

longue bouderie de 3 minutes

.……..

………

 auvare3

- » Ho les mecs z’avez-vu, c’est le paumé d’Auvare avec sa branche qu’on a vu hier, aux granges d’Auvare ! Pas rapide !

- » WaïïïÏ, paumé, comme nous ! Ah ah ah !

- » Hihihi !

- » Houaf, ouaf ouaf !

Fin de la brouille.

Auvare, vieille CP 

Documentation : Auvare

Que vont faire nos jeunes amis maintenant ? Vous le saurez en lisant la suite à venir : 8 Choucroute

séparateur bleu mince

Page précédente
tag ballade

séparateur bleu mince

 

Myrtille & Rhodo 8 la votation

Mots-clé : ouverture, tolérance

Foi d’Arnica, je suis révolté : n’importe quel touriste étranger va pouvoir construire son cairn où il veut sur l’alpage. Donc plus personne ne va se perdre. C’est la mort des guides comme moi !  Tous ces parisiens des banlieues qui viennent bouffer l’édelweiss des alpins, boutons les noroîts hors de l’Alpe ! Si ça continue les hibernants seront minoritaires…

référendum pour les cairns

séparateur bleu mince

Edit > Sinon, je viens d’envoyer aux gribouilleux (c’est un blog) mes dessins du post « Le véritable parapluie de berger« , mais c’est pas gagné, becose leur blog, ils zécrivent en rose, lol

séparateur bleu mince

page précédente

tag Myrtille

séparateur bleu mince

 

 

l’orphelin de Perdide

Mots-clé : Stay and enjoy ! Giraud, Laloux,

Un petit bijou oublié d’animation ! Dessiné par Moebius, réalisé par Laloux en 1982, je n’ai trouvé que le début en hongrois, mais c’est normal, cela a été réalisé en Hongrie. Sorti l’année de la naissance de mon grand, la musique est de J.-P. Bourtayre, P. Tardi & C. Zanesi. Bien entendu j’ai l’original légal dans ma DVDthèque. Par contre je n’ai jamais trouvé le livre de Stefan Wul, surtout dans sa couverture rarissime de Brantonne, 1958 avec la chtite fusée rouge kitsch sur la tranche du fleuve noir Anticipation…

orphelin Perdide Stefan Wul

 

Là c’est la plaine mauve des Dolongs que fuit Claude avec son fils Piel, futur orphelin, poursuivi par les frelons…

Image de prévisualisation YouTube

Mariuss déguisé en Yula

Un autre extrait Az Idö Urai 2-8, (ce qui doit vouloir dire « les maîtres du temps ») de moins bonne qualité de repro, permet de découvrir le monde féérique de Devil’s Ball, la planète joyau où Jaffa sauve les gnomes télépathes Jad et Yula, qui ont mal à la tête face à la noirceur de pensée, comme moi face à la konnerie de certains organisateurs de colloq euh comme moi j’ai mal à la tête depuis jeudi, pas lol

Image de prévisualisation YouTube

Oh, bien sûr ce n’est pas Mister Jack ! Mais, au vu des moyens et il y a presque 30 ans….

Bon, je sais, j’avais annoncé Myrtille, mais elle est pas terminée, je vous ai dit que j’ai mal à la tête ce qui est très rare, alors, voilà, et pis ce truc m’a demandé énormément de recherche biblio, j’allais pas le foutre à la poubelle, non ? Bon, je vois que vous appréciez pas mes lectures et mes favourites d’animation, certes vintage. Tant pis, je vais me revoir Boggart dans Casablanca ! (Même pas vrai, un James Bond, lol)

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys