Albert, la valeur des choses

Mots-clé : écrivain controversé, cinquantenaire, Hermès, Camus

Albert, pour moi c’était Einstein, ou éventuellement Monsieur dans Valérian et Laureline.

Mais je me suis souvenu que cet Albert là m’avait gonflé quand j’avais du lire ses histoires avec sa moman en 72 en classe prépa Agro. J’y comprenais rien, totalement hermétique.

Et ce soir à propos du cinquantenaire j’ai préféré commencer à regarder le téléfilm plutôt que de me coller aux copies. Tine était déjà en froufrou nocturne pour relire le coup du long dimanche de fiançailles dans le lit, quand elle à vu la scène où le malotru, tronche en biais imbu de lui même, décide de jeter les cadeaux pour leur apprendre la valeur des choses. Alors là, c’est sorti du coeur, faut voir comme elle était remontée Tine ! Oui, je sais, ces temps-ci elle dort avec son sac….

la valeur des choses

séparateur bleu mince

Sinon, j’ai aussi une photo de notre ferme viticole saintongeaise d’aujourd’hui, sous la neige.

ferme neige 6 jan 2010

Voilà, photo de notre ferme viticole saintongeaise aujourd’hui, sous la neige (on voit plus la charrette sous l’auvent de la grange car je l’ai passée sous l’autre auvent, celui de l’écurie derrière, contre le chai, pour faciliter le travail du couvreur, que manifestement, il a pas encore fait les travaux du toit ! )

Ah, oui, j’ai aussi fini de répondre aux comm’s des souliers au pied du sapin, voilà, je devrai être à jour.

séparateur bleu mince

page précédente

séparateur bleu mince

 

 


Autres articles

10 commentaires

  1. evelynej dit :

    Merci pour tes bons voeux ! Je te souhaite également une excellente année !
    Bises
    EvelyneJ

  2. mariuss dit :

    Evelyne > Ooooh, tu viens me raconter des choses ? j’ai vu que ça neige fort chez toi hier soir.
    En attendant, trouve ici tous mes voeux pour toi et les tiens. Meilleurs Voeux, Evelyne

  3. eurekasophie dit :

    Est-ce-que je t’ai souhaité la bonne année ? C’est une question que je me pose et ça me tracasse …
    Au cas où….Tous mes meilleurs voeux à toi et tes proches pour la nouvelle année mon cher Marius.

    Venons en au sujet du jour :)
    Je connais l’Albert Einstein, pas perso..vu qu’il est mort le brave homme alors que j’avais à peine 1 an…J’étais précoce mais tout d’même …Mais je dois dire, que malgré ma grande culture lol :) !!!! je ne connais point cet Albert ou Monsieur dont tu parles…Tu m’étonnes qu’il t’a gonflé s’il fichait tout par la fenête….nan mais c’est pas des choses à faire ça …crévindiou !
    Tu m’étonnes que Tine veuille dormir avec son sac Hermes…elle fulmine la Tine! J’aime bien les pieds en danseuse et pis le p’tit arbre que tu lui as collé sur la tête…lol ! Un arbre bien vert contrairement à ceux qui entourent ta ferme vit i cole ( vouai c’est pas fameux je sais :( )
    Aglagla !! C’est pas un climat pour moi ça ! trop froid, trop de neige … :( Je sais , je suis une vieille frileuse.

    Bisous l’ami Marius

    Sophie

  4. mariuss dit :

    Sophie > Bien sûr, tu nous as même fait parvenir une carte (bon peut-être de Nowelle, faudrait que j’aille vérifier).

    L’autre, Monsieur Albert, est un vieux monsieur sympathique qui aide les personnages de BD d’anticipation que sont Laureline et Valérian, une saga de bande dessinée culte de Christin et Mézières.

    Enfin l’Albert dont je cause, c’est Camus, Albert Camus, interprété par un acteur que je ne connais pas, dans le téléfilm « historique » diffusé hier soir.

    Je pense que la scène ou il voulait refuser ses cadeaux de Nowelle et jeter tous les cadeaux de sa famille correspond à une retranscription d’un épisode réel issu d’un témoignage, d’une biographie voire même d’un texte de Camus lui-même. Et Tine est arrivé juste à ce moment là pour chercher son livre à lire, a jeté un oeil à l’écran, et a textuellement dit ce que je cite dans le dessin (même si elle avait pas son sac sur elle (il est dans sa boite, juste à côté du lit)

    c’est pas les pieds en danseuse, elle mime la boxe ! et puis le nuage vert méchant c’est qu’elle fume, fulmine, contre ce qui venait d’être dit.

    Du coup, je vois que mon dessin est moyennement explicite.

    Sinon, en Charente Maritime, juste à côté de l’estuaire de la Gironde, la neige c’est rare, je n’en ai jamais vu, et là cela fait très froid, bleuté, passe qu’il doit déjà faire bientôt nuit, la photo a été prise vers 18 h le 6 janvier.

    Et merci pour tes voeux.

  5. Une belle bâtisse sous la neige et avec la charrette en premier plan cela fait penser à une décor de western. Tendresse

  6. mariuss dit :

    Tendresse > La batisse (1730 quand même hein…) sera plus belle quand le couvreur se sera décidé à passer, cela fait 7 mois qu’on rembourse l’emprunt, flûte !

    Au premier plan, c’est pas chez moi, c’est l’auvent où mon voisin agriculteur stocke une partie de son bois de chauffage, et dessous ce n’est pas une charrette, mais son semoir à blé ou maïs, et si le semoir est sorti de la remise à ce moment là de l’année alors qu’il vient de liquider son exploitation agricole pour prendre sa retraite là, ce 31 décembre dernier, c’est probablement passe que son cousin doit venir chercher ce semoir avec son tracteur, car il aimerait commencer du maïs et du tournesol pour diversifier sa petite exploitation viticole.

  7. ALAIN dit :

    Si on parle du même Albert ….. CAMUS, ce n’était pas non plus ma tasse de thé !
    Quant à la ferme sous la neige, c’est magnifique !
    ARSENE GRISALI

  8. mariuss dit :

    Alain > Ben, pour un scientifique comme moi, surtout il y a presque 40 ans, un texte obligatoire du programme de Français des concours d’écoles d’ingénieur, c’était chiant au possible, encore que j’avais beaucoup apprécié Pirandello.

    A vrai dire, je porte pas de jugement sur l’écrivain, car que dire de quelqu’un dont on a lu seulement un livre, sans même y voir à l’époque le côté engagé, rebelle qui fait tout l’intérêt de son bouquin et puis peut-on juger ? Il faudrait peut-être que je lise plus de choses de Camus, je comprendrai sûrement mieux maintenant, mais déjà que je trouve pas le temps de lire tout ce qui me fait envie, si je commence par des trucs qui m’attirent pas, j’y arriverai jamais !

    Par contre, bien que j’ai trouvé l’acteur peu sympathique dans le téléfilm hier soir, justement comme c’était un acteur, il se peut que l’Homme, Camus ait été un chieur. En tout cas pétri de contradictions, a la fois se la pétant et faussement modeste, détaché des choses de ce monde mais un zizi-panpan quand même. Pis si je me souviens bien c’est pas à 3 à l’heure qu’il s’est planté en bagnole, une Porshe je crois, un peu dans le matuvu. Ou pas !

    bref, Camus probable un mec comme tout le monde, ni noir ni blanc. Ce que j’ai jamais compris c’est sa notoriété.

  9. farandoles dit :

    Bonjour Mariuss ,;
    Je passe l’épisode Camus ; je n’ai pas regardé et l’auteur je n’ai rien lu pas mon style du tout .

    Tine fulmine , le dessin est bien pourquoi !!!… Tine fulmine en vert c’est tout . ( sourire ) .
    Son siouper sac est dans le carton !! normalement il y a un étui spécial en beau tissus tout doux pour le protéger pour les miens c’est comme ça …..

    Pour ta propriété sympa sous la neige mais surement plus agréable aux beaux jours ( la Palisse ) .
    Pour répondre à ta question ; oui mon fils sait que j’ai un blog il a vu il aime beaucoup son amie également .
    Gabriel aussi connait mon blog il a aimé mon père de noyelle dans la neige et là il adore mon matou avec les papillons .
    D’ailleurs ce week-end je suis en pause jusqu’à lundi matin car mon Gabriel vient demain soir jusqu’à dimanche chez moi et là c’est YOUPI

    Gaby était là lorsque tu m’a exp mon beau sapin de noyelle il m’a aidé à le faire tenir debout .

    Je te souhaite une agréable journée ,gros bisous .
    Marie :-)

    a Paris il neige depuis hier que c’est beau ;-)

  10. mariuss dit :

    farandoles > oui j’ai hésité à la faire fulminer vert fiel, gris ou noir.

    C’est sûr qu’aux beaux jours c’est plus beau qu’aux moches jours où c’est plus moche. Purée, celle là de phrase elle va me rapporter le Goncourt :-)

    A vrai dire je confond un peu Gabriel et ton ils, oups… C’est sûr que ton chat qui danse après les papillons est rigolo.

    Fais attention à pas glisser dans la rue sur le trottoir enneigé ! Bisous !

    Edit
    j’oubliais le coup du sac dans le carton. Bien sûr, ya un carton avec un sac en tissu griffé et un autre petit sac en tissu griffé pour le certificat d’authenticité du cuir tout çà, pis un étui en beau papier épais avec un tampon à sec pour la facture, pis des rubans, pis un autre gros sac griffé autour.

    C’est sûr que c’est pas les Lancel du marché de Vintimille à 5 euros :-D

Répondre

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys