Archive pour 29 avril, 2010

mal aux cheveux

Mots-clé : lendemain de fête, recette médiévale

Houlà, quelle histoire… Alors voyons voir un peu ce fameux grimoire…

mal o cheveux

potée tétine de vache

On va essayer de transcrire, mais pitié, pas de bruit :

Potée de tétine de vache

Pour faire une potee de langue de beuf et de tetine de
vache soient cuyte et soit prins du bouillon ou seront cui
tes et soyent copees les langues et tetines par menus mor
ceaulx comme feves et frises au lart et de loignon quil soit tren
che menu et puis les souffrises, et prenez du gingembre en
pouldre et destrempes de vertjus et ung pou de pain tran
pe et y meetes ung peu de saffran pour le coulourer.

 Bon, sciousez, Lily, Lorette et les aitres sont pas disponibles ce soir…

J’oubliais c’est tiré du Viandier de Taillevent, édition de 1495, conservé à la Bibliothèque Nationale de France, Bibliothèque de l’Arsenal, 2001, n° 31.

Pour celles et ceux qui seraient quand même intéressés, voici la recette, revue par un grand cuisinier actuel

Je pense que pour cette recette nous pourrons faire l’économie des tétines (pis) de vaches !

  • Une langue de bœuf
  • Un morceau de lard
  • 3 gros oignons
  • Une pincée de gingembre en poudre
  • 2 dl de verjus
  • Quatre belles tranches de pain
  • Quelques pistils de safran
  • Feuille de laurier
  • 2 clous de girofles
  • Sel & poivre

Préparation

  • Mettre la langue de bœuf à bouillir dans de l’eau froide avec la feuille de laurier, les deux clous de girofle et une pincée de sel.
  • Laissez cuire une bonne heure et demie.
  • Sortir la langue et la peler sur la face interne (haut de la langue).
  • Tranchez la et faites revenir les morceaux avec le lard coupé en dé et les oignons émincés.
  • Ajouter une pincée de gingembre et mouiller avec le verjus et un grand verre du bouillon de cuisson. Rajouter les tranches de pain puis rectifier l’assaisonnement.
  • Faites réduire après avoir ajouté le safran.
  • Servir avec des pommes de terre bouillies.

séparateur bleu mince
Page précédente où toutes les zamies souhaitaient la fête de Vallou

séparateur bleu mince

 

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys