Un coin à champis, ça se dit pas !

Mots-clé : les morilles

Je montre mes secrets à mes lieutenants… Mais à un étranger, un coin à champignons, cela se dit pas ! C’est un secret.
morille 1

Au fait, tant que je suis par là je vais aller voir si les marmottes sont pas réveillées, sorties d’hibernation et si cette crapule d’Arnica, jamais à court d’une bêtise, serait pas impliquée dans les vols.

voir ici, où Arnica est responsable du réchauffement climatique..

et ici, où il appelle à voter contre la construction de minare euhhh de cairns dans l’alpage

et encore là, où, ultralibéral, il joue l’appui politique à une entreprise de tourisme de masse dans le Parc

terrier vignols

Mais, non, le terrier est bouché, les marmottes dorment encore... C’est donc pas Arnica ! Fausse piste.

séparateur bleu mince
morille noiremorille récolte

Coin à Morilles noires près de ma grange et une petite partie de la récolte

séparateur bleu mince
Appât, là > blinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heart

séparateur bleu mince
Page précédente où Tine répartit les tâches pour son équipe d’experts

Tag le voleur
séparateur bleu mince

 


8 commentaires

  1. josy29 dit :

    Humm un petit coin à morilles…..
    Ta grange est pleine de ressources….
    je trouve ça rassurant de me dire que des petits coins sauvages persistent

    Attention derrière Tine!!!!!
    ___________________________________
    T’es venue voir avant que la page soit terminée….
    les morilles on a ramassé 4 jaunes dont deux grosses, et les noires 7 belles, gniam. Les cèpes on s’est déjà fait la brouillade aux cèpes à la grange, dimanche midi.
    Je vois que t’es comme les petits avec Gnafron et Guignol « Attention : derrière ! » Lol. bon public ! ;-)

  2. josy29 dit :

    ben j’ai cliqué et je suis tombée là moi… pas fait exprès!
    ;)
    __________________________________
    c’est passe que t’es toujours enregistrée comme rédactrice du blog, donc les pages avec le statut privé, où il faut normalement un mot de passe, te sont ouvertes puisque tu as accès à l’administration système. Et depuis j’ai fini la page, avec la photo de terrier qui manquait et quelques réajustements orthographiques ou lexicaux et le mot champignons corrigé sur le dessin de Tine, et elle est maintenant publiée, donc accessible à tous et toutes.

  3. josy29 dit :

    Ok je comprends…
    je suis privilégiée en quelques sorte!
    cool
    ;)
    _______________________________
    ben t’avais aéré avec farandoles et arrosé les fleurs et nourri la chatte, normal !

  4. canelle49 dit :

    Et dire que j’ai si souvent chercher des morilles, en vain, ma mère les trouvait, moi jamais, on dit que c’est un champignon qui se cache je vois que chez toi il est bien visible tu en as de la chance! (sourire)

    Bonne soirée, amitié, helene
    _______________________________
    Les morilles, c’est comme toujours, on les trouve et on les voit quand on les cherche pas. Celles-ci, une bonne dizaine, n’ont pas fait exception à la règle.
    Par contre les autres champignons, pas de secret, faut crapahuter et tenir compte des pluies passées et des coins (sols, expositions, arbres)

    Dernière publication sur air du temps : Un cri d'amour !

  5. farandoles dit :

    En plus elle est curieuse la p’tite voleuse de bsous et mignonne ,je l’aime bien :-)

    Les morilles j’aime mais je préfère ou plutôt j’adore les cèpes mon champi n° 1 .
    Je te souhaite une très bonne soirée Mariuss .Gros bsous .
    Marie
    ____________________________________
    j’y peux rien, je dessine la réalité. Demande à Tendresse, comme elle était pénalisée par son absence, elle a les grandes lignes de la solution de l’énigme, lol
    Les cépes, bien sûr à cette saison, on n’a trouvé que deux bolets baveux très moyens, c’est pas comme cet automne où on s’était fait une ventrée.
    Les morilles c’est très fin, mais y’en a pas partout. Ici, c’est le deuxième printemps riche en morilles, avec l’année dernière, mais le printemps 2009 on savait pas où les trouver, depuis on a dégôté des coins, on commence à être de vrais gennses du coin. Encore 20 générations et les villageois nous traiteront plus d’étrangers, lol. Lorsqu’on a trouvé la grange, le printemps suivant, 2005, Tine a trouvé UNE morille isolée à 15 m de la grange dans le talus sur notre terrain. depuis, nada, plus rin.
    Auparavant j’en avais trouvé pas mal au milieu des années 80 dans des coulées d’adret parmi les noisetiers entre Besse et Les 2 Alpes, un seul printemps jamais revues. Et la première fois ou on en a fait un panier complet, first time que j’en voyais, c’est au printemps 83, entre les roues de la voiture sur le parking de la tour Hertzienne de la forêt de Meudon, au milieu de centaines de personnes qui cherchaient les rares brins de muguet sauvage non arrachés….
    Poutous, Marie, bonne nuit !

  6. paty dit :

    Hum des champignons sauvages miam miam….. belle récolte…. bon mercredi a tout les deux bisous
    ________________________________
    bof, demain Tine travaille et je vais voir ma môman, opérée ce soir… :-(

  7. paty dit :

    Bon rétablissement à ta maman Mariuss…… *****s Wizzzz
    _______________________________
    ben….. Sans boyaux du ventrou oùssek’on fait les bébés, mais bon, voui, merki !

  8. rvallou dit :

    Bon rétablissement à ta maman.
    Kiss
    ___________________________
    Merki, je vais voir son état cet aprème

    Dernière publication sur Mon monde à moi : Bye bye mon Twix...reposes en paix

Répondre

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys