Archive pour 21 mai, 2010

la siouper brioche moelleuse

Mots-clé : au beurre, brunch, avec du thé earl Grey ou du chocolat ou un bon café

Aujourd’hui, une autre petite fille au noeud rose pleurait, alors….

invitation brioche

séparateur bleu mince

Le pain brioché poire-chocolat

ingrédients  pour un pain brioché de 600 g :

100 à 110 g de jus de poire (plus parfumé que le nectar de poire)

1 oeuf battu

140 g de lait

50 g de beurre salé (Guérande ou Noirmoutier)

35 g de sucre en poudre

8 g de sel fin

500 g de farine type 45 ou de farine à brioche Francine

5 g de levure boulangère en poudre (mais un sachet de 8 g peut faire l’affaire)

1 poire pas trop mure coupée en tous petits dés

100 g de pépites de chocolat congelées, ou d’éclats de bon chocolat à cuire écrasé avec le siouper marteau et congelés

La recette en machine à pain :

Congeler la veille le chocolat en pépites ou éclats (pour éviter qu’il fonde trop vite à la cuisson)

Calculer le poids nécessaire de jus de poire : soit 160 g moins le poids de l’oeuf sans la coquille (exemple si l’oeuf pèse 55 g battu, le jus de poire devra peser 105 g, car 160-55=105

mettre les liquides d’abord dans la cuve bien munie de ses pétrins malaxeurs, donc lait, jus de poire, oeuf battu puis sucre, beurre coupé en copeaux, sel

Mettre la farine à la surface du liquide en la répartissant pour ne plus voir le liquide

mettre la levure en vérifiant qu’elle n’aille pas au contact du liquide (si une partie dans le liquide par maladresse, rajouter un tiers de sachet de levure)

programmer brioche ou pain brioché ou sucré, pour 750 g de pâte (en machine à pain, comme cela ne cuit que par dessous cela restera palichon dessus) et lancer la machine
Au deuxième malaxage ou au signal sonore d’ajout de charge, ajouter, sans arrêter la machine, les morceaux de poire et le chocolat

Rester à proximité pour la troisième phase de levée, avant la cuisson, pour vérifier que cela ne gonfle pas trop, touchant ou soulevant le couvercle. dans ce cas, ouvrir sans arrêter, et de la main farinée, appuyer un peu sur le dessus pour faire baisser d’1 à deux centimètres. Refermer ou mettre une cale entrebaillant le couvercle si cela continue à trop lever, jusqu’à ce que la surface se fige à la cuisson

En fin de cuisson, démouler assez vite (sans se bruler) et laisser panifier et évaporer sur une grille sous un linge de lin

Si four :

adapter température et temps de cuisson, laisser au préalable lever une bonne heure de plus, et doubler au départ les quantités de levure boulangère.

Le résultat :

Il est normal que la première fois que l’on fait une brioche ou du pain brioché ce soit moyennement réussi, c’est beaucoup plus difficile que le reste et très sensible à l’ordre des ingrédients, au contact de la levure avec liquide et sel, et à la température durant la levée.

Généralement cela n’est beau pour les invités qu’à la troisième fois. Cela tombe bien je suis un gros gourmand, et les paquets de Francine briochée sont des paquets de 1 kg 5 soit trois essais, lol

Après :

Prévoir une promenade en montée ou du roller ou l’entraînement au marathon, et enlever les piles de votre balance si c’est une balance intelligente qui parle, mettre votre vieille robe qui allait bien au 5ème mois de grossesse…

Il reste déconseillé de mettre de la confiture sur les tranches de brioche, mais il m’arrive de le faire…
séparateur bleu mince

Page précédente

séparateur bleu mince

 

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys