l’exemple pour les petits

Mots-clé : un modèle, des héros

C’était quand il y avait la zoulie voiture rouge, comme la Ferrari à Anelka. Alors Cyrillusse, il a eu une idée, on serait Anelka et la copine à l’autre, celle qui est si bien habillée. Et on est allé flamber… Et…

on a fumé

séparateur bleu mince

Liberté
Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable de neige
J’écris ton nom

Sur les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J’écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J’écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l’écho de mon enfance
J’écris ton nom

Sur tous mes chiffons d’azur
Sur l’étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J’écris ton nom

Sur les champs sur l’horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J’écris ton nom

Sur chaque bouffées d’aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J’écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l’orage
Sur la pluie épaisse et fade
J’écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J’écris ton nom

Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J’écris ton nom

Sur la lampe qui s’allume
Sur la lampe qui s’éteint
Sur mes raisons réunies
J’écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J’écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J’écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J’écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J’écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J’écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J’écris ton nom

Sur l’absence sans désir
Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J’écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l’espoir sans souvenir
J’écris ton nom

Et par le pouvoir d’un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer

Liberté

Paul Eluard

séparateur bleu mince

Page précédente, où l’on comprend que si Pelé était verte et vomissait c’était pas un excès de brioche

séparateur bleu mince

 

 


15 commentaires

  1. paty dit :

    Oh lala y plus de jeunesse voilà les doudous qui se mettent à fumer et pan après on est malade… bien fait au moins comme cela ils ne recommenceront plus….. bisous Tine et Marius bon début de semaine
    ________________________________________
    remarque, c’est ce qui m’était arrivé et ne m’avait pas empêché de recommencer, pas lol

  2. farandoles dit :

    Bonjour Mariuss
    J’aime beaucoup l’ode pour la Liberté ,un poème magnifique .
    De la fumette chez les doudou oulala !! Jamais essayé même pas la cigarette .
    J’espère que ton WE était bien Mariuss !
    Très bonne journée .Bisous

    Marie
    ____________________________________
    voui, liberté de penser, liberté de vivre, liberté de ne pas être trahi, liberté d’aimer, liberté de dire, liberté face à toutes les oppressions.

    Comme je te l’ai dit en MP, mon WE était pourrave…

    Mais Tine et moi, comme sur notre histoire du blog, nous pardonnons.

  3. ALAIN dit :

    Un petit joint par çi par là, ça ne fait pas de mal! C’est ce que se disent les jeunes. Mais attention aux addictions. Sur ton blog, j’écris : Liberté.
    ARSENE GRISALI

  4. mariuss dit :

    je n’ai PAS mis ce texte pour défendre la liberté de fumer un joint. J’ai mis ce texte, car il symbolisait la résistance à l’obscurantisme, il était parachuté en France par les avions britanniques, en 40 je crois.

    Cela me semble bien plus important qu’une quelconque possibilité de fumer un pétard, et en plus je n’ai ni parlé de pétard sur mon blog, ni suggéré ce terme.
    En plus c’est pas le jour à me gonfler !

  5. josy29 dit :

    Bonjour,
    je lis la suite plus tard…
    je vais déjà boire un ptit café
    ____________________________________
    Cela s’est bien passé ton remplissage de livrets ?
    J’ai bien aimé ton Titi.
    Essaye de remonter le moral de farandoles, stp
    Aujourd’hui, j’ai été prolixe chez moi, ça doit être les calissons que m’a offert Tine :-D

  6. josy29 dit :

    oui j’ai bien avancé mon remplissage mais pas fini c’est long….

    Je vais lire tout ça mais avant j’ai les devoirs du fistons!!!
    :)
    ______________________________________
    surtout que les maths de Grande Section cela doit être compliqué, tout comme celles de CE2 :-)

  7. josy29 dit :

    ben oui c’est compliqué NA!
    c’est surtout que mon cher fiston vient de rentrer , est fatigué et rechigne un peu à la tâche parfois….
    et pis le passé composé, le complément du nom….. et j’en passe…. parfois ça m’agace un peu!!
    __________________________________________
    Oups, j’avais oublié le français et son jargon. Bon courage alors…. Bisou sucré aux fraises des bois.

  8. josy29 dit :

    :)
    sympa le parfum fraises des bois
    là c’est l’heure de la castagne chez mes 2 gars!
    pfff
    ___________________________________
    Ya aussi confiture de mures de Tine avec des mures de notre ferme viticole saintongeaise, si tu préfères ;-)

    j’avais oublié que deux tibonhommes ensemble çà se chamaille vite, lol

  9. josy29 dit :

    ils se sont pas vus de la journée …. mais ils ne se loupent pas!!!
    c’est cool y a le choix de parfum!!!
    ;)
    ___________________________________
    rhooo, ce sont de vrais petits mecs ;-)

    Voui, il doit même rester prunes du voisin de notre ferme, mais pas beaucoup car l’été 2009 n’était pas une année à prunes (c’est tous les 4 ou 5 ans les années à prunes, pis là-bas c’est pas un coin à prunes. alors que je me souviens des cerises un peu desséchées au soleil des vergers vers chez toi, gniam :-D :-D

  10. josy29 dit :

    Fini la conjugaison au tour des tables!!!
    Youpiiiiiiii

    ben les cerises cette année manquent de sucre, elles sentent le noyau
    ________________________________
    mavths ET français, pfouuuuuh,duuur ! :-(

    ici, on les a pas vu au marché à moins de 8 euros le kg,à cause de la flambée des prix pour touristes, et dans les supermarchés elles sont minables 4 fois sur 5 :-(

  11. josy29 dit :

    Nous elles sont à 3 euros le kilos ( les cerises du coin)

    oui il avait 15 leçons de grammaire à réviser ( adjectifs, groupe nominaux, groupes circonstanciels…..) plus toutes les tables
    ggr
    et maintenant vaisselle + repas
    __________________________________
    4,90 mais roses et marrons pourries grrrr :-(

    Si tu supprimes le repas, cela fait aussi sauter la vaisselle ;-)

  12. josy29 dit :

    euhhhhhhhh à la maison tout le monde ne va pas être d’accord avec cette logique!!!!
    :)
    ____________________________________
    Aaaaaah booon (voix de Roselyne dans les guignols) j’avais pas pensé…… ;-)

  13. josy29 dit :

    ahhhhh notre chère Roseline…..
    :)
    __________________________
    Ca prend pas un Y ?. ecrit comme cela j’ai l’impression du cochon truffier dans Pierre Magnan, le Commissaire dans la truffière ou Le parme va bien à Laviolette…

  14. josy29 dit :

    :lol:
    je me fends la bille!
    mince le y!!!!!!!!!!!!
    désolée Roselyne jle ferais plus!
    _________________________________
    Ouais, sinon, à genoux sur la règle…..

    http://levraimariusse.unblog.fr/2010/02/01/les-punis-a-genoux-sur-la-regle/

  15. josy29 dit :

    euhhhh promis j’ferais plus de fautes…
    la règle non merci!
    :)
    _____________________________
    j’ai observé pour de vrai, en CM1 ou CM2, il y a une cinquantaine d’années

Répondre

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys