Archive pour 16 septembre, 2010

coeur de cible (2)

Mots-clé : grosse fatigue, poids des ans

Fait bleu, le soleil brille, toutes mes zamies sont venues me souhaiter mon annive et z’ai eu plein de kdo…

Ah, tiens, yen a d’autres aussi qui m’envoient une carte avec un gâteau et des bougies ???

coeur de cible

séparateur bleu mince

Photos de l’été  (à la demande de certaines) :

hebergeur image

 Cette photo (que vous avez déjà vue) montre Tine et son chapeau au milieu de la prairie du Vallon des Gourgettes, découragée à l’idée de grimper l’éboulis-pierrier à droite sous la falaise des Chambrettes en plein cagnard. Alors on va bifurquer à gauche au bout de la prairie pour récupérer le sentier GR à flanc, là où Notre Bien Aimé Prince Souverain Albert de Monaco vient lâcher les vautours gypaète en mai. (j’avais pas trop expliqué la photo dans le cadre de cette ballade à Vignols)

Fondation Albert II et gypaète
vidéo (avec pub au début que je sais pas éliminer)
hebergeur image

 Voili, on bifurque à gauche, sans aller voir à droite la Barme dei Bou (Baume des boeufs), grotte aménagée en immense enclos protégé de la pluie et des orages au XVIII ° et XIX°, permettant d’abriter actuellement plus de 3000 brebis.. Le versant, véritable chaos ruiniforme est plein de cavités et de pics rocheux. Désolé mais sympa.Nous marchons depuis une petite heure. Et la montée est finie, le reste sera à plat ou en descente.

Bon, maintenant si mes photos intéressent plus personne, je me les garde, hein…

séparateur bleu mince

La suite des travaux à ma ferme viticole saintongeaise :
hebergeur image

Hier soir, l’auvent sud (où je mettais d’habitude ma charrette en bois) a été entièrement démonté, charpente du début du XVIII° comprise, (mon bois de chauffage est à la pluie) je reconnais plus rin, et une partie du toit de l’étable (en haut à droite) déposé. (Le truc debout est peut-être une « aiguille » supplémentaire pour atteler un couple de boeufs à une faucheuse dont je n’avais que quelques débris, j’en avais deux de ces aiguilles sur mon tas de bois)
Le rosier orangé de Tine (entre le caillou et le tas de sable) a été rabattu, déterré au godet et déplacé d’un mètre à gauche pour pouvoir sceller la base du pilier. Mon voisin l’arrose chaque soir, ouf, Tine était inquiète

Les deux énormes pierres taillées de moulin à eau d’avant 1700, qui ne me servaient à rien et que je ne pouvais pas bouger à cause de leurs 400 kg chacune, ont déjà été posées sur une base béton pour servir de socle aux piliers bois de l’auvent qui sera restauré. Travail propre et rapide (24 h) et qui a respecté la conduite d’eau enterrée sous la pierre de droite.

Pendant ce temps là, la partie nord-ouest (le chai, non visible ici) est découverte sur l’autre face du toit. au total, 340 m2 de toiture vont être refait dans le style, avec mes vieilles tuiles façonnées sur la cuisse des paysans de l’époque (heureusement j’en ai des stocks pour compenser la casse).

Cà va nous coûter chaud ce chantier (au moins le prix de 3 MG de collection restaurées à neuf, lol ) mais nous serons tranquille…

séparateur bleu mince

Page précédente où j’ai eu une zoulie voiture (offerte par une zamie sur son blog)

séparateur bleu mince

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys