Orca Story : contexte

Mots-clé : franche rigolade

à la charnière Novembre – Décembre 1994, j’allais pas refuser une Université d’Eté (oui je sais le terme est mal choisi) au laboratoire Océanographique de Banyuls sur les Interactions Océan-Atmosphère tous frais payés, hébergement dans un hôtel de Thalasso et libre utilisation du laboratoire marin avec croisière océanographique en Mer Méditerranée (surtout si on connait le mois de décembre en Normandie…)

Pourquoi Orca Story ? Ben, je crois que l’un des navires océanographiques sur lequel nous avions embarqué s’appelait Orca, ou alors c’était l’acronyme de l’intitulé exact de ce haut moment de Science, chais plus…
hebergeur image

Le problème c’est que, dans un colloque, un symposium, une Université d’été ou une confe, dès que cela devenait chiant, automatiquement je me mettais à dessiner des trucs débiles, dégainant les bêtises aussi vite que les orateurs, pendant que mes petits camarades, faisant circuler mes papiers étaient morts de rire. Rétrospectivement les dessins n’apparaissent pas terribles (en plus je les ai pas tous conservés, mais comme ils ont été scannés à l’insu de mon plein gré et qu’une série de 30 CDRom en avait été gravée…) je les publie ici les dessins que j’ai conservé et retrouvé. L’humour est au ras des pâquerettes, très ciblé science pour spécialiste et lié au contexte. Mais j’assume

séparateur bleu mince

hebergeur image

Le « Chef », il a organisé les conférences en faisant venir des spécialistes. Son discours sentait le réchauffé (sur le réchauffement climatique, all is normal !)

séparateur bleu mince

hebergeur image

Des querelles de clocher entre labos et entre intervenants spécialistes à propos des chiffres mesurés sur le dégazage par le plancton en mer, sur les émissions de méthane dans le pet des vaches, tout ceci bien gras ! Cela devait concerner les Physiciens d’un côté contre le professeur K de l’autre, chacun identifié par l’initiale de leur coefficient favori dans les formules incompréhensibles qu’ils répétaient à tout bout de champ dans leur exposé

séparateur bleu mince

Suite

Page précédente où les indignés alsaciens se lancent

séparateur bleu mince

 

 


4 commentaires

  1. francis02 dit :

    université d’été en hiver
    pas mal !
    bonne journée
    ____________________________

    Spécialité incohérence signé Ministère de l’Education Nationale !
    Bon mercredi Francis

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  2. Hélène dit :

    chaiplu ! moi non plus :) hello Marius tu étais donc un cancre !!! mdrrrr
    L’Education Nationale… il faudra que tu fasses un ti dessin pour connaitre un peu mieux tout le boulot qu’ils ont car ils sont débordée je me doute !
    je rame ce matin je serais bien restée sous la couette, et en plus encore pas de nouvelles de mes zamis :( çà me gonfle sérieux, mal dormi, génial cet aprèm réunion avec l’association pfff! je vais les écouter çà changera un peu :)
    bisous courage Marius
    Hélène
    _____________________

    Je ne sais pas où j’ai fourré le gros classeur de documentation que j’avais rassemblé ni ce que la mallette CNES est devenue. Donc j’ai plus le détail des noms des participants, quelques uns seulement, ni l’intitulé scientifique exact. Interactions Océan/Atmosphère n’était que le sous titre ou la traduction française édulcorée du thème de cette rencontre multidisciplinaire. Yavait des géographes, des biologistes, des chimistes, des physiciens, des géologues, des glaciologues, des océanographes, le Centre National d’Etudes Spatiales, un représentant de la NOAA, des météorologistes et Jean-Louis Etienne. C’était très dense, polyglotte (avec beaucoup d’anglais), très chargé et très intéressant. Qui plus est un temps très ensoleillé plutôt chaud, outre les piscines d’eau de mer, bains bouillonants et installations à gogo de thalassothérapie de notre hôtel.
    Cà c’était de la Science. Je me demande comment quelqu’un avait réussi à débloquer tout le fric pour louer un hôtel de thalasso complet, mettre à disposition les salles de laboratoire humide d’Arago, nous offrir la mission océanographique en Méditerranée, payer les déplacements, les navettes, les photocopies couleur, le lancer de ballon sonde dans la haute atmosphère, nous ouvrir les portes des stations météo et de l’aéroport de Perpignan pour l’accès à ses installations techniques météo et de suivi radio, payer les voyages des intervenants scientifiques depuis l’autre bout du monde (USA, Pacifique, Am du Sud etc.). Seule la bouffe était minable.
    Pour certaine zamie commune, juste un micropassage discret cette nuit.
    Bon gros courage pour ton boulot et ta réunion.
    Poutoux

    Dernière publication sur Au fil des jours... : Blog au repos

  3. souvenirs19 dit :

    Voilà un reportage-dessins-ciblés qui promet :)
    Bon jour des enfants Mariuss
    Amicalement, Anne
    ___________________

    Ben je croyais que la journée internationale de l’enfance c’était le 20 novembre ????????

    sinon, la compile de vieux dessins est pas toujours artistiquement au top (jamais même) et l’humour parfois limite ou alors abscons car pour des gens immergés dans les connaissances que nous recevions, dans l’avalanche de connaissances sous lesquelles nous croulions
    Biz à la poseuse du 10600ème commentaire (pourquoi spécialement le 10600 ? ben c’est un nombre rond comme un autre non ? alors pourquoi pas ?!)

    Dernière publication sur Je me SOUVIENS... : FRERES ennemis etc...

  4. mariuss dit :

    > Sophie : bonjour Sophie. Gros gros bizoux

Répondre

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys