restauration grange de chez les loups Saison 2

Mots-clé : travail ingrat peu visible, consolidation, équilibre, échafaudage, aide précieuse

Pour éviter que les quatre murs ne s’ouvrent comme un fruit mur

Ch 30 septembre 2005 sommet mur

Ch 30 septembre 2005 ferme

30 septembre 2005. Positionnement des sablières à l’Est sur un mur plus ou moins régularisé, pas droit, bien sûr. Aide appréciée et technique d’un ancien, mon pappyski à moi. La difficulté était de poser une sablière de 6m avec des chevrons standards de 4 m et que cela puisse supporter une charge au niveau du porte-à-faux de la baie orientale de la grange. Ce problème se retrouvera à l’ouest mais en plus il faudra éviter la symétrie pour ne pas affaiblir un toit destiné à résister à 4 m de neige tassée. Heureusement que les calculatrices ne sont pas faites pour les chiens et qu’il existe des spécialistes de la résistance des matériaux. C’est certain qu’un chaînage béton aurait fait l’affaire, mais en zone parc naturel, j’ai privilégié le respect des structures bois traditionnelles pour être certain d’obtenir l’autorisation, appuyé par le conseiller patrimoine du préfet de région Languedoc-Roussillon, ami de mon copain de konneries de quand j’étais petit.

séparateur horizontal

Ch 03 octobre 2005 éclipse ferme

Ch 03 octobre 2005 éclipse poutre

3 octobre 2005, coup double : j’en profite pour monter une poutre de 5m50 soldée depuis la scierie, qui jouera le rôle de raidisseur du pignon Sud, un peu lourde à manipuler tout seul, et à monter observer l’éclipse de soleil, d’où cette lumière particulière, un peu froide. Je n’avais jamais observé d’éclipse en altitude. Sympa. Maintenant, la sablière est protégée des intempéries (par du plastique qui brille au bout), je peux redescendre prendre mes étudiantes pour mon cours de l’aprème.

séparateur horizontal

Ch 08 octobre 2005 ferme

8 octobre 2005. Cettefois j’ai obtenu l’aide de mon grand, car ces foutues sablières à sceller au sommet des murs latéraux pèsent l’équivalent de 4 chevrons standards. Et l’échafaudage ouest est moins confort que celui de l’est.

séparateur horizontal

Ch pano 11 octobre 2005

11 octobre 2005. Ce panorama montre la pente générale du coin, et les deux sablières (maintenant scellées par des tirants dans les murs). L’orage grimpe par la vallée. Dans deux heures nous serons dans les nuages. séparateur horizontal

Ch 8 novembre 2005 merisier

Ch 8 novembre 2005 plancher

Ch 8 novembre 2005 pano entrait

8 novembre 2005 : Il s’agit maintenant de raidir latéralement, donc d’accéder en équilibre vers le mur sud pour le renforcer, de poursuivre le scellement des poutres du premier plancher, dans les trous d’origine, entre la cave du Mulet et le premier étage des brebis + habitation temporaire. Pappyski vérifie si mon travail de scellement au mortier de chaux est correct. Enfin, le pano très déformé par la prise de vue montre les quatre côtés dont l’entrait raidisseur du pan de mur pignon, au nord, qui sera une partie du linteau de la porte du fenil. Objectif atteint, sans plus de retard que celui lié à la disponibilité des longueurs de chevrons, en fonction des arrivages de la scierie (située dans les Vosges).

A suivre en saison 3 pour la suite de la charpente.
séparateur horizontal

 

 

 



19 commentaires

  1. Quel boulot vous avez entrepris là mais quel paysage. Mais dis moi cette grange était en ruine.
    Sympa d’avoir de l’aide d’ancien mais de jeune aussi. Mais je constate aussi et tu le dis il y a un sacré pente…plutôt raide, pas facile pour bosser. Ta grange se trouve à quelle hauteur.
    Merci de nous faire partager ces photos. J’aime ce côté rustique des vieilles pierres le rendu sera super. Je te souhaite bon courage car il y a du boulot….Mais les bonnes volontés ne manquent pas. A la fin de l’été tu auras certainement bien progressé.

  2. mariuss dit :

    Douceur > Altitude 1250 m environ. Mais vue la pente proche de 45° cela varie vite d’un point à l’autre du terrain. La grange est à 9 mètres au dessus de la piste, mais cette piste tracée au bull et à l’explosif il y a une quarantaine d’années pour les besoins de l’exploitation forestière a été traçée n’importe comment. Seul avantage, elle permet un accès véhicule au pied de la grange, qui, elle, est au bord du chemin vicinal, actuellement éboulé par la piste aux deux extrémités, là où la piste s’en est écarté au lieu de suivre son tracé. Ce chemin vicinal est un chemin muletier étroit, qui longe tout du long, un fossé avec canal d’irrigation collectif désaffecté.
    A la fin de l’été, l’aspect de la grange n’aura pas changé (par rapport à l’actuel) puisque je consacre tout mon effort à la fosse, et que cet été je serai sur les terres de ma ferme. Tu en as un toute petit aperçu datant de cet hiver sur la page
    http://levraimariusse.unblog.fr/altitude-et-air-des-cimes/

    (tu as l’air d’être une de mes rares lectrices non encore en vacances)
    Bises.

  3. Je prendrais ce soir le temps d’aller sur ton lien (j’y suis allée mais cela demande du temps)
    Mercantour des souvenirs. Oui plus personne sur les blogs ils sont tous partis en vacances. Je pars à la fin de la semaine prochaine mais juste une semaine et tu sais où, devine, la MONTAGNE, elle me manque de trop. Et ensuite je repars en septembre mais cette fois-ci mer et montagne.
    Je vois que la grange est isolée de tout mais quel plaisir de se retrouver au calme. Tu as une sacré pente…tu n’as pas le vertige !
    A ce soir mais tard comme DAB. Tendresse

  4. jeacalu dit :

    on va faire connaissance de toute la famille. Sympas les coups de main, c’est plus agréable que de travailler seul et plus stimulant. Quel courage de s’être engagé dans cette rénovation, car elle m’a l’air vraiment en mauvais état cette bâtisse.

  5. Lulu dit :

    C’est vrai que le cadre est très beau!!

    Et pis, même si je ne serais sûrement jamais capable de faire ça, c’est très intéressant à suivre, vivement la saison 3!!^^

  6. Félicitations !!! C’est du beau boulot fait dans les règles de l’art. Chapeau bas, Mariuss !!!
    Une fois terminé, tu auras réalisé un chef d’oeuvre!
    ARSENE GRISALI

  7. Lily dit :

    Superbe boulot que vous avez fait de plus la vue est magnifique, il ne faut pas avoir le vertige « lol »
    Bravo en ts cas , j’aime bcp les vieilles pierres , on y est bien au frais pendant les grosses chaleurs et en ce moment il y fait bon vivre..
    Merci de ton partage Mariuss , bizzzz

    Dernière publication sur VA OU TON COEUR TE PORTE...... : BAS LES MASQUES !!

  8. rvallou dit :

    Bonjour Mariuss,
    quelle belle vue dis donc…En tout cas, bravo à vous
    bisous
    val

    Dernière publication sur Mon monde à moi : Image Noel

  9. mariuss dit :

    Douceur > Deux fois lkes vacances, ben quelle euphorie cela va être pour ma 10000° visiteuse à qui je fais dix mille bises…

  10. evelynej dit :

    Que dire de plus que tous les autres ? Ce chantier de restauration est impressionnant à tous points de vue. Les vacances vont être bien occupées puisque que tu as ta ferme à gérer également. Pas le temps de s’ennuyer !

    Bon courage pour tous ces travaux.

  11. mariuss dit :

    Douceur > Cela demande du temps la lecture de mon blog ? Non, ya rien, cela se lit tout seul…
    En fait non, il reste un noyau de lectrices-lecteurs qui ont encore l’adsl et viennent me lire, contrairement à ce que je pensais. Bises

  12. mariuss dit :

    Jeacalu > Faut dire que tout le monde voulait pouvoir vite coucher dans la grange. en fait c’est impressionnant mais à taille humaine donc assez vite restaurable, même avec peu de moyens.

  13. mariuss dit :

    Lulu > tout le monde est capable, mais il faut débuter par des travaux plus modestes, comme poser une étagère ou mettre en place une auge à canards. La saison 3 vient de paraître.

  14. mariuss dit :

    Alain > comme je suis un intello, je me documente tjs bcp et réfléchis bcp aussi avant. Mais ce n’est pas le côté chef d’oeuvre qui m’intéresse mais sauver un témoignage du savoir faire de nos anciens. Notre patrimoine aussi.

  15. mariuss dit :

    Lily > c’est vrai qu’au début sur mon échafaudage branlant j’avais un peu la trouille, puis on s’y fait. Le cadre (et le prix) ont bcp fait pour choisir cette ruine.

  16. mariuss dit :

    Vallou > Certains, sur place, trouvent la vue trop resserrée à cause de la relative proximité de la falaise 100 m à l’Est… Bisous

  17. mariuss dit :

    Evelyne > Etait impressionnant, la je ne restaure plus, j’aménage actuellement, mais c’est vrai qu’entre la fosse et ma ferme, je ne vais pas m’embêter cet été…

  18. cmarie75 dit :

    Cette grange est et va devenir superbe comme Alain je dis chapeau bas .
    Quoi que tu dises c’est un sacré chantier .
    La vue est vraiment superbe .
    Féliciations à toi et Tine votre grand est un beau garçon .

    Bisous

  19. mariuss dit :

    Marie > Ben comme il a fallu faire pas mal de choses, on a l’impression que cela n’avance pas trop, pis ces temps-ci, j’ai beaucoup plus travaillé à l’extérieur que dans ou sur la grange elle-même.

Répondre

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys