restauration grange de chez les loups Saison 5

Mots-clé : couverture, neige et toujours course contre la montre

Vite, vite, vite avant la neige : 4 jours plus tard que l’an passé.

séparateur horizontal

casimages 25 nov 2005
Le soleil est couché derrière la montagne à l’extrême droite, ce 25 novembre, j’ai bien avancé ma couverture de planches, je travaille encore 2-3 heures pour essayer de finir la face Est. Je pense remonter après-demain.

séparateur horizontal

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

10 h du matin ce 27 novembre, cela a l’air fini. Mais l’autre côté est même pas commencé. Heureusement il fait grand bleu.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Il doit faire 2 degrés, pas plus, ce midi, mais avec le soleil et mon travail d’équilibriste, pas le temps d’avoir froid. Je finis d’agrafer le plastique épais (plastique pour les serres sous-lesquelles on cultive les fraises à Nice, acheté au mètre en 8 m de large à la Coop Agricole) qui me protègera de la neige cet hiver, tout en résistant bien aux UV d’altitude. On voit la neige tombée il y a quelques jours au dessus de 2200 m (tous les cols sont fermés) ce qui explique la fraîcheur de la température.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Perché à 18 m au dessus de la piste, j’ai fini par prendre l’habitude, même plus peur. Dès que j’ai fini de clouer mon plastique sur le faîtage, je commence à clouer les planches sur la face Ouest du toit, où je me tiens. A vue de nez, il ne devrait pas neiger demain.
séparateur horizontal

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je suis monté sur la barre rocheuse au dessus de ma petite grotte ce 28 novembre, encore grand bleu, 1°C, pour photographier le travail effectué depuis la veille à midi. Cela avance vite. Mais je suis pas sûr de finir, car des nuages grimpent sur l’Est, mauvais signe. J’aurai pas le temps d’avancer beaucoup plus ce soir, car là, elles ne sont clouées qu’aux extrémités, il va falloir que je les fixe plus sérieusement. En plus, maintenant que cela commence à être étanche, j’ai peur qu’un coup de vent soulève le tout en bloc, puisqu’il peut s’engoufrer comme dans un tunnel. (le piton rocheux à 100 m, est l’endroit où se perche le couple de faucons crécerelle, ils miaulent, je les dérange). Le soleil va bientôt passer derrière la montagne, le fond de la vallée est déjà dans l’ombre.

séparateur horizontal

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

29 novembre, trop tard, il est tombé 5 cm de neige cette nuit, j’ai eu du mal à passer sur la piste avec le break. Bah j’ai gagné 4 jours par rapport à la première neige de 2004, mais du coup je vais devoir monter sur le toit très pentu (45°) enneigé et glissant pour finir, les doigts raidis par le froid. J’espère ne pas me casser la margoulette.  Il va me falloir environ 3-4 heures pour poser les dernières planches, mais après il y a le film plastique à clouer, bonjour la patinoire avec la neige. J’espère que je vais y arriver car il faut que cela tienne tout l’hiver avec les 60 cm de neige tassée (depuis j’ai appris qu’il peut tomber plus d’1,80 m de neige tassée) qui restera jusqu’à fin avril début-mai. Courage, pauvre forçat !

séparateur horizontal

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Je n’ai pu remonter qu’une semaine plus tard, à pied, ce 4 décembre (plus d’accès voiture jusqu’en mai). va falloir que j’achète des raquettes. Il a reneigé. Maintenant il y a 15 cm tassés qui ont un peu fondu car le sol est encore chaud de l’été indien. Heureusement que la semaine dernière j’ai pu finir totalement la couverture à la nuit, glissant sur la forte pente du toit glacé, enneigé et mouillé. Il a fallu travailler encordé, avec le baudrier d’escalade.
séparateur horizontal

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple  et gratuit

Nowelle, le 24 décembre 2005, pour la première fois nous sommes à l’abri sous un toit. Bon, avec moults vents coulis dans ce palais des courants d’air puisqu’il n’y a ni porte, ni fenêtre nulle part et sur un plancher à trous, simple assemblage de morceaux d’agglo de récupe. Mais quel confort par rapport au Nowelle précédent en plein air. On voit Tine qui savoure, éblouie par le soleil.
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Du coup, nous fêtons Nowelle là-haut, on se gèle, mais c’est si agréable ce grand bleu. Je me souviens plus de ce qu’on a mangé, chauffé sur le butagaz, que n’importe quoi en vient à ressembler à une ragougnasse, mais c’était très bon ! (là, c’est photographié depuis la piste forestière, 9 m plus bas.  La couleur du ciel, c’est exactement çà ! )

séparateur horizontal

Prochain reportage, Saison 6 à venir, relatant les travaux d’après printemps 2006.

séparateur horizontal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



5 commentaires

  1. evelynej dit :

    Toujours aussi impressionnantes ces photos ! Quel courage ! Profite de ce cadre magnifique qui me fait rêver…

    Bises
    EvelyneJ

  2. Je viens voir vite fait les photos et je dirais tu n’as pas le vertige….moi oui…..Superbe ta bâtisse….

  3. mariuss dit :

    Tendresse > Oh, c’est pas que j’ai le vertige ou pas, en l’air je fais pas le malin, mais quand tu bosses, tu t’occupes plus du vide sous les pieds.
    La grange est mieux maintenant…

  4. mariuss dit :

    EvelyneJ > C’est parce que cela te faisait rêver que je t’ai envoyé le mail pour cette nouvelle saison

  5. sylvie dit :

    bonjour mariuss,
    j’ai trouver votre blog par hasard. Superbe lieu que celui de votre grange aux loups, mais quel courage faut il pour entreprendre de tels travaux avec toutes les complications qu’impose la montagne (cheminement des matériaux etc….)
    Tout simplement superbe et courageux!
    je viens de vous mettre dans mes liens favoris dans mon blog de rénovation pour permettre à mes visiteurs d’apprécier votre travail de haute voltige ;)
    Par contre, trop trop dommage qu’on soit obliger de revenir sur la page d’acceuil à chaque fois pour voir les saisons de 1 à 5 …..à quand la saison 6?
    Bonne continuation à vous et plein de courage mais je voit que vous m’en manquez pas.
    ____________________________

    D’autant plus qu’en parallèle je rénove ma ferme viticole saintongeaise des bords de la Gironde, lol Et que là c’est pas deux pans de toiture de 24 m2 chacun, mais 460 m2 de bâtiments avec 540 m2 de toiture…… Pfffff

    La cosmétique du blog n’est pas à l’ordre du jour pour les pages fixes, puisque c’est un blog de dessins délires, mais tu peux trouver sur la marge droite de la page d’accueil tous les liens vers les pages fixes

Répondre

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys