Archives pour la catégorie Astro

les chaussettes doudou

Mots-clé : on a bien le droit d’être frileux, Jaume Plensa
Je suis certain que des lectrices ont cru que l’erreur de calcul de la page précédente concernait le coup de l’astéroïde qu’allait nous frapper. Ben pas du tout, c’est la commande de Tine qui sera pas livrée à temps pour ce week-end.

hebergeur image

Là-haut à la grange, elle n’a plus de chaussettes doudou bien chaudes. C’est gravissime !

hebergeur imageséparateur bleu mince

Sinon, je vous ai parlé du G20 ?

hebergeur image

hebergeur image

à Nice, sur la place Masséna, on est bien protégés, lol, même sous le déluge (les sculptures lumineuses sont de JAUME PLENSA « Conversation à Nice », cela représente les 7 continents) 

séparateur bleu mince

hebergeur image

Néanmoins ce sont surtout les boutiques Hermès (sacs), Cartier (sacs et bijoux) et Rolex qui sont protégées d’altermondialistes cupides. Tine est complètement d’accord pour qu’on protège la boutique de sacs Hermès lol

séparateur bleu mince

Suite

Page précédente avec l’erreur de calcul

séparateur bleu mince

 

dans la quiétude d’une soirée automnale

Mots-clé : calme

Je sais, vous n’avez pas l’habitude qu’il ne se passe pas grand chose sur mon blog, et pourquoi pas ?

hebergeur image

http://levraimariusse.unblog.fr/2011/11/07/dans-la-quietude-dune-soiree-automnale/

Réclame
hebergeur image

Belle étiquette art Déco tardif, 1930 (C’est de saison, c’est la récolte actuellement)
séparateur bleu mince

Tous aux abris !
hebergeur image Ils avaient dit 2012, pas 2011 ! Un rocher de 400 m va passer ce 8 novembre entre la Terre et la Lune, à 325000 kms (en fait un peu au dessus de nous). J’espère qu’ils ne se sont pas trompés dans leur calcul pour 2005YU55 (c’est son petit nom)

séparateur bleu mince

Suite
Page précédente où Marie voit rouge contre Biberonnette à la piscine

séparateur bleu mince

 

compter les étoiles

Mots-clé : 36 chandelles

Vous savez que je suis allé compter les étoiles filantes à ma grange ce samedi 8 octobre ? Tine s’inquiète toujours pour rien…

hebergeur image

séparateur bleu mince

Un peu de brioche ? Servez vous !

hebergeur image

Là, elles lèvent…

séparateur bleu mince


hebergeur image

et là, elles sont cuites et Tine a testé : excellent le beurre aux cristaux de sel de Guérande, gniam

séparateur bleu mince

Suite
Page précédente avec les loirs qui font la sarabande (et pleins de photos et un ti-film)

séparateur bleu mince

Veaux, vaches, cochons…

Mots-clé : quand on est pas foutu capable de faire une prévision et un calcul d’orbite on bosse pas à la NASA !

Je m’y voyais déjà… 560 kilos de débris spatiaux au prix de l’or retombant sur le Mercantour. L’EuroMillion ! Et comme trouver une aiguille dans une botte de foin ou un fossile dans 30 hectares de marnes noires c’est mon truc, I’m un demi-dieu depuis presque 50 ans, j’aurai pu vendre cela sur Ebay et….

et…

Et ces kons sont pas capables de faire un calcul : de l’autre côté de la Terre, presque une heure d’erreur de calcul. on se demande bien comment ils ont atteint la Lune !
hebergeur image

PS Tine fait allusion à une sombre histoire de luge le 2 décembre et posts suivants

séparateur bleu mince

Toujours les ciels bleus de vacances

hebergeur image

Et ce soir là, début août, un ciel d’un bleu azur au dessus de notre ferme saintongeaise…
séparateur bleu mince

Suite
Page précédente où la chatte réalise un crime de lèse-sac

séparateur bleu mince

 

juste une tite flaque…

Mots-clé : Enlèvement par ET, ou alors zapppp pistolazer ! Bruce Willis

« Non mais c’est vrai, comment voulez vous que je la mette au courant de l’évènement, si elle se fait enlever ou désintégrer par les envahisseurs de l’astéroïde 2011 MD ? «  nous confie une poupée délurée qui a donné l’alerte.

hebergeur image

séparateur bleu mince

L’astéroïde 2011 MD frôle la Terre à 12300 km ce lundi 27 juin à 19h30, presque 40 fois plus près que la Lune…

hebergeur image

La trajectoire calculée par la NASA

séparateur bleu mince
hebergeur image

Bruce Willis tente de sauver le monde et nous ramène cette photo sur son mur Youyoutub
séparateur bleu mince
hebergeur image

Vu au télescope de l’observatoire de Remanzacco (c’est le trait oblique qui file devant les étoiles)

séparateur bleu mince

Suite
Page précédente où mariuss est reviendru tout piqué par les abeilles

séparateur bleu mince

 

le coup du Soleil

Mots-clé : réchauffement climatique

WASHINGTON (AFP) – 16.02.2011 23:10 : Le Soleil a produit mardi sa plus forte éruption depuis plus de quatre ans, signe que le nouveau cycle d’activité de notre astre a commencé après une longue période d’acalmie, selon un communiqué publié mercredi sur le site de la Nasa.

hebergeur image

séparateur bleu mince

hebergeur image

Le soleil vu avec un gros télescope et un très puissant filtre H-alpha photographié (le 7 février ?) par mes amis de la SAH (Société Astronomique du Havre)

séparateur bleu mince

Suite

Page précédente avec petit Maron et Madame la Lune

séparateur bleu mince

 

la tentation

Mots-clé : péchés capitaux

Même pas honte de l’avouer !

hebergeur image

 

séparateur bleu mince

hebergeur image

le 4 février au soir, une très jeune Lune se couche au dessus des immeubles sur la colline à l’ouest

séparateur bleu mince

hebergeur image

Le temps de saisir l’appareil, de trouver un appui et clic-clac. Content de moi, car sans être terrible pour une photo astro, on voit quand même des détails à la surface et on devine la lumière cendrée sur la face obscure, malgré la luminosité résiduelle de fin d’aprème (18h17)

séparateur bleu mince

Suite

Page précédente où Glups !
Tag copies

séparateur bleu mince

 

j’ai pu observer l’éclipse de Lune

Mots-clé : A chaque chose malheur est bon

Gn’ai dfroid aux bmains ! Et pis gn’ai bmême pas pu la dvoir l’églipse passe que gne lui tournais le dos. D’toute bfaçon, il faisait gris et pluvieux. Grrrr. Et la brochaine est en 2015 ! Grrrr !

hebergeur image

Image de prévisualisation YouTube

séparateur houx

Suite

Page précédente où l’on recherche un disparu dans le Mercantour

séparateur houx

 

Route du ratafia retour à la réalité

Mots-clé : briseuse de rêves

(Faut avoir lu le post précédent d’abord…. Route du rhum 1849)

Ces jours ci, coup de mer et ratafia sur la Grande Bleue, pas moyen de profiter tranquille de mes achats sur ebay, plus rien ne circule, je ne reçois rien de ce que j’ai acheté, j’en suis réduit à rêver…

hebergeur image

 

hebergeur image

Comme à admirer, car longtemps convoité, ce chronomètre Wempe issu d’un ancien bateau de pêche chalutier de la DDR. Coll. personnelle de moi emoticone (en fait sur ce coup-là je me suis fait eu car je l’ai payé cher et tout n’est pas d’origine) C’est un garde temps pour pouvoir faire le point en mer sur le soleil ou les étoiles. A été obligatoire à bord jusque dans les années 1980. Celui ci n’est pas mécanique mais à Quartz. Et le mécanisme c’est une imitation soviétique.

séparateur bleu mince


Page précédente Route du rhum 1849

Tag ebay

séparateur bleu mince

un beso ?

Mots-clé : ‘tention, bébé OGM

Pampérine est TRES DANGEREUSE ! C’est un baby-succube. Elle cherche à vous arracher des bizoux…

On a dit qu’elle était la fille née sous X de Zouzou  emoticone . Chaque fois qu’elle vous arrache un bizou ou qu’elle finit son biberon de Champomy, elle devient plus forte !
hebergeur image

 

séparateur bleu mince

Photos de l’été  (à la demande de certaines) :

hebergeur image

 La lune se lève au dessus du Lauvet d’Ilonse derrière les fleurs de tilleul de la grange où de nombreux papillons de nuit volètent (on les voit pas les papillons)
hebergeur image

La Lune croise Antares la rouge, l’oeil du Scorpion (dont on devine les 3 étoiles des pattes au 1/4 droit de la photo) au dessus des épicéas où dorment les poules de coq de bruyère.

hebergeur image

 Dans un halo de cirrus d’aiguilles de glace en haute altitude, la Lune et la constellation du Scorpion vont se coucher dans 20 minutes. Les dernières lucioles qui clignotaient de leur froide lueur jaune-vert tentent d’échapper à la pipistrelle. Je vais me coucher. Terminé pour l’observation du ciel, cette nuit.

séparateur bleu mince

Page précédente Lire à la plage

séparateur bleu mince

 

Le pays sans étoile 2

Mots-clé : conte traditionnel revu par mariuss

Le début de ce conte c’est Giovanni le rémouleur piémontais qui arrive un soir

Les étoiles dans notre pays y’en a pas, on dit que c’est le Baron, il se les garde pour lui le Baron Bischoffsheim, depuis qu’il a fait construire cet observatoire là haut sur le Mounier pour les observer. Mais çà lui a pas réussi, car malgré le clocher et la fontaine et le canal pour amener l’eau du mont Falcoun, il n’a pas réussi à se faire élire député à Nissa. En tout cas, nous on est un pays sans étoile, pourtant on dit qu’on a un des ciels les plus clairs du Comté et des Escartons, avec Casteou-Renard vers Villaveia, là-bas au Queyras.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

La nuit vient, là-bas à l’Observatoire de Château-Renard, à 3000 m, au dessus de St Véran dans le Queyras Photo AstroQueyras

« Dis, moussiou Giovanni, qui c’est qui les fabrique les étoiles ?« 

« Le rémoulaïre » s’entendit-il répondre de manière précipitée et imbécile. Lui, le taiseux, pourquoi avait-il lâché cette bêtise. En plus il n’aimait pas mentir aux enfants.

Le lendemain, dès l’heure de la première traite pour les rares malheureuses vaches qui restaient dans les granges situées juste à 30 coudées sous le village, il sortit sa carriole, la disposa près de la nouvelle fontaine, pas celle du Mouton, non, celle située entre le moulin à farine et le four communal, juste après la rue sous les arcades.

Et là, profitant de l’eau fraiche de la fontaine, il bougea sans fin le pied pour faire tourner sa meule de grès. La meule crissait au contact des lames des forces qui allaient et venait, tandis que l’eau qui gouttait doucement pour empêcher la lame de chauffer et se détremper, s’évaporait aussitôt, comme après une pluie de grêle de début mai sur la terre chaude, en fumant. La petite, avec encore des rondelles de saucisson devant les yeux à cette heure matinale, les cheveux peignés comme le foin dans un fenil, le buvait du regard, surtout les bras raidis par l’effort éclaboussés d’étincelles brillantes. Et quand les étincelles explosèrent plus brillantes c’est là qu’il compris qu’une nouvelle journée de travail venait de s’écouler, dont ils ne s’étaient pas aperçus, ni lui, ni la petite qui ne l’avait pas lâché.

Mais alors là, cette pensée lancinante revint qui ne l’avait pas quitté de toute la nuit. Pourquoi avait-il dit à cette enfant que les étoiles venaient des rémoulaïres ?. Et puis d’abord pourquoi il n’y avait pas d’étoiles ici ? Le ciel doit être le même pour tout le monde, et surtout pour les enfants, avec plein d’étoiles !

Ce soir là, au lieu de couler froid de la montagne vers la vallée, l’air était simplement frais et le vent se levait depuis l’après midi. Il y a pas trop souvent de vent ici, sauf quand ça commence à chauffer vers 11 heures, des bouffées qui montent les pentes, ça se lève fort un coup vers midi et puis on n’en parle plus. Et pis aussi le coup de vent de fin novembre qui décroche les derniers fruits du tilleul les montant dans le ciel en tourbillonnant haut, haut, haut… Mais lou Mistraou, comme chez les provençaux on connait pas, ici, trop loin, et trop protégé par lou Mounier, (ce qui veut dire le Mont Nero, le mont Noir) citadelle immobile que les vents contournent. Et ce vent portant des odeurs de thym fleuri et des genévriers, ce vent où criaient les grands martinets lors de leurs poursuites folles, ce vent qui couvrait le ronflement du buveur de vent, l’engoulevent, ce vent gorgé de l’odeur du chèvre-feuille, chassa le rosé du ciel qui ne fut plus que violet presque noir. Alors, Giovanni, remit en marche la pédale de bois et le crochet de fer, et la meule tourna, tourna, sous le ciel nocturne qui offrait sa pureté au regard des hommes et aussi à celui des enfants. Le crissement de la meule faisait naître des milliers d’étincelles, le rémoulaïre faisait naitre des milliers d’étoiles sous les yeux de la petite émerveillée. Les gerbes d’étincelles soulevées par le vent se fixaient maintenant dans le ciel, ajoutant au firmament ce bouquet d’étoiles que l’enfant attendait.

Envoutée par ce qu’elle voyait, des milliers d’étoiles plein les yeux, la petite fille s’endormit sous le ciel ruisselant d’étoiles retrouvées qui semblaient se détacher du ciel, sans s’apercevoir que Giovanni s’était éclipsé, la couvrant de sa veste en gros velours côtelé brun. On ne le revit pas Giovanni, il avait posé tous les outils aiguisés bien rangés à côté de la fontaine.

plein les yeux

Une nuit d’été, si vous apercevez une étoile filante dans le ciel, regardez bien où elle tombe. Le rémoulaïre n’est pas loin. C’est le ciel qui rend au rémouleur les étincelles qu’il lui avait prêtées pour en faire des étoiles.

La petite fille  ? je sais pas, ma tête se fait vieille me dit Fortuné. Je crois qu’on lui disait Stella ou Estelle

séparateur bleu mince

Ce qui me coûte chaque fois fois que j’écris un texte comme celui-ci, c’est que je finis en pleurs, je sais c’est kon, mais j’y peux rien.

séparateur bleu mince

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple  et gratuit

 Observatoire du Mounier, au petit Mounier, coupole en toile goudronnée
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Rémouleur avec son charreton à bras. Carte postale début XX°

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple  et gratuit

Rémouleur, dessin de 1875.

Le tintement de sa clochette attirait une meute d’enfants fascinés par le jaillissement des étincelles au contact de la pierre et du métal. De chaque maison, on accourait les bras chargés de couteaux, de ciseaux, de haches.

Rares sont les aiguiseurs qui sillonnent encore les rues. Surtout, ils ne le font pas en tirant leur meule montée sur une charrette. À une certaine époque, celui que l’on appelait aussi le rémouleur allait de villes en villages en portant sa lourde meule sur son dos. Source : Ecole de fouilles archéologiques Pointe à Callière

séparateur bleu mince

Page précédente

séparateur bleu mince

 

Le pays sans étoile 1

Mots-clé : conte traditionnel revu par mariuss

Giovanni, le rémouleur qui venait de Mondovi, là-bas du côté de la Lombarde, arpentait toute la Counta de Nissa (Le Comté de Nice) avec sa carriole pour aiguiser les forces (sorte de gros ciseaux de berger) aux tranchants émoussés pour que les bergers puissent tondre leurs brebis, avant de monter en alpage. Il était trop pauvre pour avoir un de ces petits ânes gris avec la croix de Saint André noire sur le dos comme on en trouve beaucoup là-bas, dans le pays du bon Roy René et des Papes. Trop pauvre, parce qu’il avait trop bon cœur. Alors son charreton avec la lourde pierre ronde au grain fin en grès d’Annot, il se la tirait tout seul avec son pauvre dos.

remoulaïre

Ce soir là, il avait débarqué dans ce village médiéval perché sous les rochers dont on disait que dans l’ancien temps les habitants avaient brulé les granges des beuillois (habitants de Beuil), mais c’est une autre histoire, triste, que moi, Fortuné, je vous raconterai une autre fois.

Donc, à l’auberge du moulin, le patron de l’époque, Aymé, qui avait beaucoup de couteaux à faire aiguiser, le logea dans la soupente après lui avoir offert la soupe de fèves.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Forces ou ciseau de berger à tondre la laine des brebis. Longueur 225 mm Source : Ebay

Giovanni replia son couteau de poche, pendant qu’Aymé, qui aimait bien rigoler, lui disait, « en tous cas, la montée par le chemin du facteur t’a aiguisé l’appétit« . Giovanni, un taiseux au poil sombre comme tous les piémontais, bougea ses boucles brunes pour montrer qu’il avait compris le jeu de mots et enfouit son couteau dans sa biasse (sorte de sacoche cuir de berger). Le coup du chemin du facteur, fais moi penser à te le raconter une autre fois, Tchiné (petit, enfant).

Le soir, il n’aimait pas se coucher tôt, surtout fin mai, quand tarde à tomber la lumière. Il aimait bien se poser immobile à écouter les bruits de la nuit montante, quand le fond de la vallée est déjà obscur, mais que le sommet du Giraud, la montagne qui surplombe le Val de Blore, est encore doré du soleil déjà couché derrière le mont Pourri. On raconte que certains soirs, sur le Giraud on peut voir le pêcheur de Lune, mais je m’égare. Giovanni aimait donc bien regarder monter la nuit, passant du bleu rosé au violet sombre insensiblement et deviner où allaient apparaître les premières étoiles,  les trois belles de l’été, même si en mai on n’en voyait que deux à cette heure-là, le Grand Triangle d’Eté étant encore trop à l’est, on ne lui voyait qu’Altaïr de l’Aigle et Vega de la Lyre, Deneb du Cygne étant encore trop bas sur l’est.

Il aimait bien regarder les étoiles, même s’il ne connaissait pas bien leur nom, elles étaient ses amies, lui donnaient l’heure aussi bien que le soleil en plein jour, et lui indiquaient son chemin quand il avait mal calculé sa marche et devait suivre les chemins muletiers une fois la nuit venue. Je crois que c’était un poète.

Et ce soir là, il fut déçu. Le  morceau de ciel au dessus était bien violet, mais il lui faisait peine. Il était vide. Pas une seule étoile.

« Qu’est-ce que tu regardes, rémoulaïre ?«   Il n’avait pas entendu s’approcher derrière lui la petite fille aux cheveux de blé. « Je regarde les étoiles. » « T’es pas encore couchée, petite ?«  « Ici, il y en a jamais des étoiles, je regarde tous les soirs, mais j’en vois jamais« .

La suite, Tchiné, je te la dirai demain, parce que là, tu vois, il commence à faire froid à mes vieux os, me dit Fortuné, malgré mes protestations.

séparateur bleu mince

Suite

Page précédente

séparateur bleu mince

 

enquête sur la Croisette

Mots-clés : vous voulez du scandale ou de l’exhib ? c’est un véritable Festival !

Notre grand revient de plusieurs jours d’enquête poussée sur la Croisette, à Cannes, durant le truc machin du film là, avec la feuille de bananier d’or et le machin rouge sale là, constellé de chewingue et de brulures de cigarettes, changé tous les jours sur les marches par Saint-Maclou…

 enquête croisette

Etoiles montantes ?
Il y a trouvé des tenues excentriques et des starlettes en mal de journalistes de presse pipole, plus rapides à montrer leurs seins ou leur cul que leur talent d’artiste.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple  et gratuit

Starlette sur la Croisette devant la presse pipole en 2009
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Epave de starlette échouée sur le sable de la Croisette
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Apprentie starlette trop pauvre pour s’acheter des habits décents, face au palais de la Croisette.

séparateur bleu mince

Etoiles déchues

Il y a trouvé des gens impliqués dans des actes dignes d’un prêtre ainsi que des pas très claires tout aussi exhibitionnistes que les starlettes précédentes…

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple  et gratuit

La même affabulatrice dans une version habillée en 1993. Comme c’est un blog pour enfants j’ai pas ouvert les pages centrales. Le côté exhib extravertie de la demoiselle n’excuse pas le pédophile

séparateur bleu mince

Le pays sans étoile

Enfin, le pire scandale de tout, éclairé à giorno toute la nuit, pour pouvoir réaliser les partouzes sur les yachts de luxe mouillés en rade (j’ai des preuves, mes stagiaires ont vu les préservatifs bleu vert qui flottaient à plus de 50 en troupeau à quelques mètres des yachts, ils ont même fait une photo en gros plan), la quantité de lumière est telle que non seulement les oiseaux nocturnes ont déserté la colline, même du vieux Cannes médiéval, mais on voit plus une seule étoile. elles sont parties, éteintes, ayant fui la pollution lumineuse.

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Carte de la pollution lumineuse des Alpes-Maritimes en 2006 (calcul satellite-éclairage urbain moins humidité de l’air)

Oh certes, c’est pas en ville avec l’éclairage public qu’on aperçoit la voie lactée en levant les yeux, mais les étoiles ! Même les grosses : la Grande Ourse, les belles du triangle d’été… Rien  ! Plus rien, plus une étoile…  Au pays où on construit les satellites, plus une étoile. Même l’Observatoire de Calern à 20 km de là à vol d’oiseau, y a de la pollution lumineuse. Le Laser-Lunre ne fonctionne plus. Plus une étoile ! Vous imaginez nos enfants qui habitent là ? Comment voulez vous leur mettre plein d’étoiles dans les yeux ? Bientôt il leur faudra aller chez Loisirs & Créations pour acheter des paillettes dorées en plastoque…. Ou bien monter à ma grange, mais cela fait beaucoup d’enfants. C’est pas assez grand, même en établissant un roulement.

Mais mon grand n’a pas trouvé de voleuse bien sûr… (d’après Tine, mon grand il aurait du passer moins de temps sur les starlettes en mal de kiss et plus à enquêter sur la voleuse)

séparateur bleu mince

Page précédente exit Zouzou
tag le voleur

séparateur bleu mince

 

 

ah, quand même, 500…

premier essai astro1Mots-clé : impact, astéroïde, fiction, simulation, Pink Floyd, astronomie

Vous aviez peut-être suivi, au travers des commentaires, que je suis entre autres, astronome. Mon centre d’intérêt : les cailloux de l’espace, les astéroïdes. je fus en pointe là-dessus au pays de Caux.

Alors voilà, je ne résiste pas à vous faire partager une fiction avec un son cultissime, Pink Floyd.

Cette vidéo crée une grosse polémique dans le petit monde fermé des astrophysiciens observateurs, ces jours-ci

 

 

La minute cyclopédique pour inquiets ou curieux. Il n’y a pas de géocroiseurs de 500 km, ils ne font au plus que 40 km, un Amor qui passe à 45 millions de km soit presque à la distance Terre-Vénus, ce qui n’est pas très près. Etonnant, n’est-il pas ? Les petits cailloux, mal connus, de 200 m environ, tombent rarement et ne feraient pas de dégats globaux mais l’équivalent de 2 ou 3 AZF. Désordre, certes. Mais environ tous les 300 000 ans, et en plus percutera exclusivement (liste à cocher) Le Havre Poitiers Toulouse Bruxelles Munich Paris Montpellier le Bugey  etc. ici rajoutez votre ville…

Image de prévisualisation YouTube

Vous pensiez devoir subir un post sur Joséphine-mimi ou le mardi gras et Carnaval hein ? Ben vous avez droit à un dessin raté.

Maintenant, je me la pète, car j’ai enfin mon lien dans le princesse blog.  à droite. dans la liste rose. Purée les chevilles, elles font mal. Surtout que j’y suis pour rien, on dit Merci Mariko.

separ mince

Suite

Page précédente où

separ mince

 

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys