Archives pour la catégorie gourmandises

la solution débile

Mots-clé : andouille, expérience pas pensable, sauvage

Pelé fait la connaissance de mon groupe de stagiaires et découvre comment ils envisagent de faire des sciences en classe. Ca lui change un peu les idées.

l'expérience de Greg

 

séparateur bleu mince

Alors cette Saint Jean… Qui sera là ? Qui apporte quoi, en virtuel ?

séparateur bleu mince

Mon passage à Paris en amoureux avec Tine (bon c’était le lendemain de Nowelle, pas en juin, hein) :

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple  et gratuit

Nous sommes très attachés à Paris, conséquence probable d’y avoir habité et bossé douze ans, mais de pouvoir y faire maintenant en flânant ce qu’on avait eu ni le temps ni le courage d’y faire après le boulot. Les quais côté Louvre, par exemple.

séparateur bleu mince

vie de merde chez farandoles

chez farandoles…. l’urgence
séparateur bleu mince

Page précédente

séparateur bleu mince

 

A l’insu de notre plein gré

Mots-clé : Promis c’est pas du dopage, nulle part ya écrit que les vélos doivent être mus que par les mollets, écologie, transport durable
J’ai pris le vélo de ma momaann pour aller à l’Ecole des maîtresses, passe que ça va distraire un peu Pelé, la pauvre avec son indigestion de brioche…

Au fait, ça me fait penser qu’il semble y avoir une nouvelle konnerie sur le prochain Tour de France. Ils auraient déjà gagné le Paris-Roubaix grâce à cela. Zêtes au courant ? Du coup, je m’explique mieux les moyennes de 56 km/h dans les col des Alpes. Essayez voir de monter en vélo à cette vitesse à ma grange…

à l'insu de notre plein gré

Image de prévisualisation YouTube

En fait, ya tellement de fric en jeu, je me demande s’ils l’ont pas désactivée cette vidéo… ou au moins ralentie pour que kles gens aillent pas la voir  Alors voilà un lien sur un article

Bon, d’accord, je suis pas spécialiste du dessin de vélo, hein, z’allez pas commencer à démarrer au quart de tour, hein ?

séparateur bleu mince


Devinez plutôt ce qui va se passer sur mon blog à la Saint Jean… Vous, vous zavez pas bien suivi les posts de mon blog !

cyrillusse pâtissier

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

mon siouper pain aux noix
séparateur bleu mince

Mon passage à Paris en amoureux avec Tine (bon c’était le lendemain de Nowelle) :

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Petit  endroit où on se gelait à l’ombre, sur l’Ile-Saint-Louis en allant vers la boutique de météorites d’Alain Carion, pas loin du grand glacier. Tine était quelques mètres plus loin, attendant au soleil,que c’est pas possible des sibéries pareilles. On se les gèle !

séparateur bleu mince
Page précédente

séparateur bleu mince

 

ça s’arrange pas…

Mots-clé : je vais bieeen, tout va bieeen !

Pelé, la poupée de Tine, malade d’avoir mangé trop de brioche dans un épisode précédent, est emmenée par mariuss à l’Ecole des maîtresses pour lui changer les idées, et laisser Tine tranquille pendant qu’elle téléphone à sa maman...

ça s'arrange pas

 

séparateur bleu mince
Toutes les zamies et les zamis sont invités chez moi pour la soirée de la Saint Jean la nuit la plus longue de l’année pour s’y retrouver et papotter. En début de soirée on ira dans les vieilles rues écouter notre orchestre de Jazz avec rien que des vieux qui bougent encore et puis, comme ici, il n’y a pas la tradition des feux de la Saint Jean où on saute dessus, comme il y avait en pays de Caux – on peut plus faire de feu à partir du 15 juin à cause des incendies de forêt – on prendra du jus d’orange, du Champomy, de la brioche, de la pissaladière et de la tapenade. Et Tine fera son siouper cake aux légumes et pour mettre sous la tapenade yaura mon siouper pain aux céréales aux noix et aux olives. Waïïï, la fêêête !
séparateur bleu mince
Page précédente où Tine embrasse sa maman et Pelé montre les premiers signes d’être pas trop bien

séparateur bleu mince

 

l’indigestion de Pelé

Mots-clés : Faites une activité physiqueet mangez cinq fruits et légumes chaque jour.

Pelé est la poupée de Tine, et elle adore la brioche et le jus d’orange. Je crois même qu’elle en a repris quatre fois…

Aussi pendant que Tine réconfortait sa maman par un coup de téléphone, Pelé n’était pas très bien…

Pelé malade

séparateur bleu mince

Page précédente où Pelé se goinfrait de gourmandises

séparateur bleu mince

 

épilogue du coup des bisoux

Mots-clé : Que d’émotions !

Ce qui est bien dans un cas comme çà c’est que c’est super bien, les gobelets incassables, les pailles fluo, les rafraichissements et une petite collation… Youpi !

épilogue bisoux

Oh ! et si on invitait toutes les zamies et les zamis ? Bon, d’accord mais alors pour la Saint Jean. Ouaiiiss ! Tralalalllalllalère !

Chuuuut ! Vous allez réveiller Stella !….

séparateur bleu mince

Je me demande si ce scénario, ya pas un air de déjà vu, quesse vous en pensez ?

séparateur bleu mince

Page précédente

tag le voleur

séparateur bleu mince

 

la siouper brioche moelleuse

Mots-clé : au beurre, brunch, avec du thé earl Grey ou du chocolat ou un bon café

Aujourd’hui, une autre petite fille au noeud rose pleurait, alors….

invitation brioche

séparateur bleu mince

Le pain brioché poire-chocolat

ingrédients  pour un pain brioché de 600 g :

100 à 110 g de jus de poire (plus parfumé que le nectar de poire)

1 oeuf battu

140 g de lait

50 g de beurre salé (Guérande ou Noirmoutier)

35 g de sucre en poudre

8 g de sel fin

500 g de farine type 45 ou de farine à brioche Francine

5 g de levure boulangère en poudre (mais un sachet de 8 g peut faire l’affaire)

1 poire pas trop mure coupée en tous petits dés

100 g de pépites de chocolat congelées, ou d’éclats de bon chocolat à cuire écrasé avec le siouper marteau et congelés

La recette en machine à pain :

Congeler la veille le chocolat en pépites ou éclats (pour éviter qu’il fonde trop vite à la cuisson)

Calculer le poids nécessaire de jus de poire : soit 160 g moins le poids de l’oeuf sans la coquille (exemple si l’oeuf pèse 55 g battu, le jus de poire devra peser 105 g, car 160-55=105

mettre les liquides d’abord dans la cuve bien munie de ses pétrins malaxeurs, donc lait, jus de poire, oeuf battu puis sucre, beurre coupé en copeaux, sel

Mettre la farine à la surface du liquide en la répartissant pour ne plus voir le liquide

mettre la levure en vérifiant qu’elle n’aille pas au contact du liquide (si une partie dans le liquide par maladresse, rajouter un tiers de sachet de levure)

programmer brioche ou pain brioché ou sucré, pour 750 g de pâte (en machine à pain, comme cela ne cuit que par dessous cela restera palichon dessus) et lancer la machine
Au deuxième malaxage ou au signal sonore d’ajout de charge, ajouter, sans arrêter la machine, les morceaux de poire et le chocolat

Rester à proximité pour la troisième phase de levée, avant la cuisson, pour vérifier que cela ne gonfle pas trop, touchant ou soulevant le couvercle. dans ce cas, ouvrir sans arrêter, et de la main farinée, appuyer un peu sur le dessus pour faire baisser d’1 à deux centimètres. Refermer ou mettre une cale entrebaillant le couvercle si cela continue à trop lever, jusqu’à ce que la surface se fige à la cuisson

En fin de cuisson, démouler assez vite (sans se bruler) et laisser panifier et évaporer sur une grille sous un linge de lin

Si four :

adapter température et temps de cuisson, laisser au préalable lever une bonne heure de plus, et doubler au départ les quantités de levure boulangère.

Le résultat :

Il est normal que la première fois que l’on fait une brioche ou du pain brioché ce soit moyennement réussi, c’est beaucoup plus difficile que le reste et très sensible à l’ordre des ingrédients, au contact de la levure avec liquide et sel, et à la température durant la levée.

Généralement cela n’est beau pour les invités qu’à la troisième fois. Cela tombe bien je suis un gros gourmand, et les paquets de Francine briochée sont des paquets de 1 kg 5 soit trois essais, lol

Après :

Prévoir une promenade en montée ou du roller ou l’entraînement au marathon, et enlever les piles de votre balance si c’est une balance intelligente qui parle, mettre votre vieille robe qui allait bien au 5ème mois de grossesse…

Il reste déconseillé de mettre de la confiture sur les tranches de brioche, mais il m’arrive de le faire…
séparateur bleu mince

Page précédente

séparateur bleu mince

 

Un coin à champis, ça se dit pas !

Mots-clé : les morilles

Je montre mes secrets à mes lieutenants… Mais à un étranger, un coin à champignons, cela se dit pas ! C’est un secret.
morille 1

Au fait, tant que je suis par là je vais aller voir si les marmottes sont pas réveillées, sorties d’hibernation et si cette crapule d’Arnica, jamais à court d’une bêtise, serait pas impliquée dans les vols.

voir ici, où Arnica est responsable du réchauffement climatique..

et ici, où il appelle à voter contre la construction de minare euhhh de cairns dans l’alpage

et encore là, où, ultralibéral, il joue l’appui politique à une entreprise de tourisme de masse dans le Parc

terrier vignols

Mais, non, le terrier est bouché, les marmottes dorment encore... C’est donc pas Arnica ! Fausse piste.

séparateur bleu mince
morille noiremorille récolte

Coin à Morilles noires près de ma grange et une petite partie de la récolte

séparateur bleu mince
Appât, là > blinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heartblinking heart

séparateur bleu mince
Page précédente où Tine répartit les tâches pour son équipe d’experts

Tag le voleur
séparateur bleu mince

piège avec appât 4

Mots-clé: Persévérance est mamelle de la réussite

Résumé pour nouveaux lecteurs : Depuis plusieurs semaines, un voleur de Kiss sévit en faisant Wizzz. Mariuss tente vainement de le capturer en mettant ses filets de pêche comme piège et en appâtant à l’aide de Kisses bien embrassables

Cette fois-ci, je ne me laisserai pas avoir. Je tiens compte de mes erreurs passées, des conseils avisés des zamies et le piège est doublé pour plus de sécurité. En plus j’ai viré la chaise, il peut plus se cacher. Si avec tout çà je l’attrape pas je veux bien reprendre une part de potée, foi de mariuss.

piège double 1

Juste une chose à laquelle je viens de penser… Oh, rien de grave… Mais combien de temps le voleur de poutous mettra-t-il pour trouver le chemin de vos blogs et y voler aussi les mhimhoux ?

séparateur bleu mince
page précédente

tag le voleur
séparateur bleu mince

piège avec appât 3

Mots-clé : Toujours tenir ses engagements, boire la coupe jusqu’à la lie

Moi et ma grande bouche ! Aussi qu’esse qu’il m’a pris de dire « Là, si ça rate, je mange de la potée ! »

les engagements

Unblog merde tellement ce soir mercredi, qu’impossible de charger les pages, donc commentaires et réponses inaccessibles ! Ceci dit cela fait une semaine que cela dure :-(

séparateur bleu mince

Page précédente

tag le voleur
séparateur bleu mince

 

après la fête, les recettes…

Mots-clé : échange de recettes, recette médiévale

Lorette et Lily sont en pleine discussion sur les mérites comparés de leurs recettes respectives

après la fête

La recette du Sabourot de poussins

sabourot de poussins

poule et poussins enluminure

Et pour faire sabourot de poussins, prenez poussins ou
poulaille et despeces par menus morceaulx et les souffri
ses en une paelle en sain de lart et mettes ung peu doignons
au souffrire, et prenez des foyes de poulailles et mettez tram
per en bouillon de beuf et ung peu de pain pour lyer et con
les et mettes du gingembre blanc batu et ung peu de vert
ius et gouter de sel ainsi quil appartient.

 » Pour faire un sabourot de poussins, prenez des poussins ou une volaille et découpez la en morceaux que vous faites frire dans un morceau de lard. Mettez à frire avec un peu d’oignons. Rajouter du bouillon de boeuf ainsi que les foies de volaille avec un peu de pain pour lier le tout. Rajouter du gingembre blanc et un peu de verjus. Saler à convenance. »

Ingrédients

  • 4 petits coquelets ou une volaille
  • 200 gr de foies de volailles
  • 2 gros oignons
  • 3/4 litre de bouillon de boeuf
  • 1 gros morceau de lard ou du saindoux
  • 3 gr de gingembre frais
  • 30 cl de verjus
  • 100 gr de pain
  • Sel

Préparation

  • Nettoyer et découper les coquelets en deux morceaux (ou la volaille en 8  )
  • Faites dorer puis frire les morceaux dans une grande poêle avec le morceau de lard coupé en dés (ou du saindoux).
  • Rajouter à mi-cuisson, les oignons émincés
  • Lorsque la viande est cuite, rajouter le bouillon de boeuf (vous pouvez dégraisser au préalable), ainsi que les foies de volaille (coupés en deux et bien nettoyés).
  • Mettre le pain coupé en morceaux afin de lier le tout.
  • Rajouter quelques pincées de gingembre et le verre de verjus et laisser mijoter.
  • Lorsque la sauce aura réduit d’un tiers, vérifiez l’assaisonnement.
  • Servir très chaud.

La recette de la Porée blanche
«Porée blanche est dicte ainsi pour ce qu’elles est faite du blanc des poreaux, a I’eschinee, a l’andoulle et au jambon, es saison d’automne et d’iver, a jour de char; et sachez que nulle autre gresse que de porc n’y est bonne. Et premierement, I’en eslit, lave, mince et esverde les poreaux, c’est assavoir en este, quant iceulx poreaux sont jeunes: mais en yver quant iceulx poreaux sont plus viels et plus durs, il les convient pourboulir en lieu esverder, et se c’est a jour de poisson, apres ce que dit est, il les convient mettre en un pot avec de l’eau chaude et ainsi cuire, et aussi cuire des oignons mincés, puis frire les oignons, et apres frire iceuls poireaux avec les oignons qui jà sont fris; puis mettre tout cuire en un pot et du lait de vache, se c’est en charnage et a jour de poisson; et se c’est en karesme l’en y met lait d’amandes. Et se c’est a jour de char, quant iceulx poreaux d’este sont esverdés, ou les poreaux d’iver pourboulis comme dit est, I’en les met en un pot cuire en l’eaue des saleures, ou du porc et du lart dedans.
Nota que aucunesfois a poreaux, I’en fait lioison de pain.»

 

Ingrédients

- 2 bottes de poireaux
- 1 kg d’oignons
- 200 gr de lard salé
- 1 litre de lait ou 1 litre de lait d’amandes (en période de carême)
- huile
- sel

Préparation

  • Laver les poireaux à grande eau.
  • Séparer les blancs (les verts seront préparés en porée verte).
  • Couper les poireaux en julienne.
  • Eplucher les oignons.
  • Couper les oignons en petits morceaux.
  • Faire tremper le pain pour qu’il ramollisse, puis presser pour enlever l’eau.
  • Pour les poireaux d’hiver en jour de chair :
    Faire cuire 10 minutes les oignons et les poireaux dans de l’eau bouillante avec le lard.
    Egoutter.
    Faire frire les oignons durant 4 à 5 minutes à feu doux.
    Ajouter les poireaux et laisser frire 5 minutes (les oignons doivent rester blancs).
    Egoutter.
    Mettre les oignons et poireaux dans le lait, ajouter le pain émietté et laisser cuire 30 minutes à feu doux.
    Rectifier l’assaisonnement.
    Servir chaud.
  • Pour les poireaux d’hiver pendant les jours maigres ou durant la période de carême, pareil sauf les deux étapes suivantes :
    Faire cuire 10 minutes les oignons et les poireaux dans de l’eau bouillante, salée sans le lard
    Mettre les oignons et poireaux dans le lait d’amande, ajouter le pain émietté et laisser cuire 30 minutes à feu doux.
     

    Nota : Pour faire un lait d’amande, émonder, puis broyer 150 gr d’amandes. Mettre les amandes dans 1 litre d’eau, laisser cuire jusqu’à épaississement. Tamiser.

  • séparateur bleu mince

    Page précédente

    séparateur bleu mince

     

    mariuss va me rendre chèvre…

    Mots-clé : Ce bébé ne sait plus quoi inventer

    Tenez, il m’a fait peur cette andouille, aujourd’hui. Il est passé à la Fnac, ben au retour j’ai cru qu’il était malade… Pas du tout, il s’était acheté le dvd du film de Cameron…, Avorton, là, le débile schtroumpf
    rendre chèvre 1

    séparateur bleu mince

    Tiens, je viens de constater que c’est Josy qu’a posé le 6000 ème commentaire (le coup de Pilou).

    Pour la peine, elle a le droit de reprendre une portion de potée de tétines de vache :-D

    séparateur bleu mince

    Page précédente avec la recette de la potée à la tétine de vache

    séparateur bleu mince

     

    mal aux cheveux

    Mots-clé : lendemain de fête, recette médiévale

    Houlà, quelle histoire… Alors voyons voir un peu ce fameux grimoire…

    mal o cheveux

    potée tétine de vache

    On va essayer de transcrire, mais pitié, pas de bruit :

    Potée de tétine de vache

    Pour faire une potee de langue de beuf et de tetine de
    vache soient cuyte et soit prins du bouillon ou seront cui
    tes et soyent copees les langues et tetines par menus mor
    ceaulx comme feves et frises au lart et de loignon quil soit tren
    che menu et puis les souffrises, et prenez du gingembre en
    pouldre et destrempes de vertjus et ung pou de pain tran
    pe et y meetes ung peu de saffran pour le coulourer.

     Bon, sciousez, Lily, Lorette et les aitres sont pas disponibles ce soir…

    J’oubliais c’est tiré du Viandier de Taillevent, édition de 1495, conservé à la Bibliothèque Nationale de France, Bibliothèque de l’Arsenal, 2001, n° 31.

    Pour celles et ceux qui seraient quand même intéressés, voici la recette, revue par un grand cuisinier actuel

    Je pense que pour cette recette nous pourrons faire l’économie des tétines (pis) de vaches !

    • Une langue de bœuf
    • Un morceau de lard
    • 3 gros oignons
    • Une pincée de gingembre en poudre
    • 2 dl de verjus
    • Quatre belles tranches de pain
    • Quelques pistils de safran
    • Feuille de laurier
    • 2 clous de girofles
    • Sel & poivre

    Préparation

    • Mettre la langue de bœuf à bouillir dans de l’eau froide avec la feuille de laurier, les deux clous de girofle et une pincée de sel.
    • Laissez cuire une bonne heure et demie.
    • Sortir la langue et la peler sur la face interne (haut de la langue).
    • Tranchez la et faites revenir les morceaux avec le lard coupé en dé et les oignons émincés.
    • Ajouter une pincée de gingembre et mouiller avec le verjus et un grand verre du bouillon de cuisson. Rajouter les tranches de pain puis rectifier l’assaisonnement.
    • Faites réduire après avoir ajouté le safran.
    • Servir avec des pommes de terre bouillies.

    séparateur bleu mince
    Page précédente où toutes les zamies souhaitaient la fête de Vallou

    séparateur bleu mince

     

    le bal de Val : Bonne fête Vallou !

    Mots-clé : c’est la Saint Valérie

    Sur le chemin qui monte au Château de Tendresse, une petite silhouette s’avance vers les lumières de la fête dont les échos s’échappent du sommet de la plus haute tour…

    la ronde des zamies 0 le château

    Et là, nous découvrons Sophie et Francis. Youpi ! Sophie est revenue !

    la ronde des zamies 1 la porte

    Et pendant que notre hôtesse, Douceur de Tendresse, la châtelaine,  prépare un bon petit plat médiéval pour tous, à partir du grimoire d’ArsèneVallou, l’invitée d’honneur de la fête,  s’occupe des gourmandises pour le dessert. Cela va être très bon avec la crème de framboises par dessus…

    bonne fête Vallou

    Bon, je crois qu’on va les laisser faire la fête et danser jusqu’au bout de la nuit… Et…  Bonne fête Vallou !

    la ronde des amies 2, le bal

    Demain, je vous montre le grimoire, avec la recette commentée par Lily, et je répondrai à vos comm’s

     

    J’oubliais, maintenant je répond directement sur vos comm’s, j’ai pris le procédé chez vous (farandoles, Elouine…)

    Image de prévisualisation YouTube

    séparateur bleu mince

    age précédente avec les préparatifs de la fête où Elouine, Josy et farandoles sont très occupées…

    séparateur bleu mince

     

     

    préparons la fête

    Mots-clefs : tout le monde s’affaire au dernier moment

    Elouine nous a rejoint, et nous n’avons pas assez de bras pour tout préparer. Faut dire que c’est pas les petitous qui nous aident trop ! Heureusement je crois que la fête sera réussie…

    les préparatifs

    Pour les nouveaux lecteurs un peu perdus dans tous ces personnages qui préparent la fête du 28 avril (la fête des Valérie)

    Devant, téléphonant à Tine pour avoir la recette de la crème de framboises, c’est Elouine. Lui soufflant le coup de la grenadine avec son chapeau au noeud rose, c’est farandoles. Courant derrière dans tous les sens, les petitous sont Matou, le chat de Josy, Girafête, la coupine de farandoles et Tigrou, le coupain d’Alain/Arsène. La poupée oubliée appartient probablement à Paty, Josy au fond a entrepris de déchirer avec modération, au moins cinq copies par jour. Tout ce beau monde est invité dans le château de Tendresse qui est en voyage. Voilà, voilà…. Bon, je vais essayer de mettre d’autres lectrices et lecteurs mais bonjour la quantité de dessins, alors me z’en voulez pas si j’arrive pas à mettre tout le monde, hein, tout le monde est invité, ya suffisamment de Champomy-grenadine et de tarte aux fraises à la crème de framboises…

    séparateur bleu mince

    Page précédente où Paty est sur le point de partir avec Arsène et son grimoire de pouèmes pour nôtre hôtesse.

    séparateur bleu mince

     

    le départ en week-end

    Mots-clé : Quelle tenue choisir pour tout ce soleil qui nous attend ?

    Aujourd’hui, mes zamies se préparent pour le goûter dans le château enchanté, où elles vont s’amuser et boire des grenadines. Une dernière fleur au chapeau et elles seront prêtes.

    le départ 1

    Je les soupçonne de préparer une surprise pour la fête d’une  autre zamie qui se profile le 28… genre gâteau à la crème de framboises

    séparateur bleu mince

    Page précédente

    séparateur bleu mince

     

    28 ! ça nous rajeunit pas…

    Mots-clé : le gâteau aux noix de chez Lenôtre

    Bon, comme t’es grand maintenant, on t’a pas mis les bougies…

    annive 28

    séparateur bleu mince

    page précédente

    séparateur bleu mince

     

    Tine m’offre une tarte aux poires

    Mots-clé : Oups, la fuite la queue entre les jambes

    J’aurai jamais du lui montrer cette fameuse hache d’abordage dénichée sur Ebay, car ses mauvais démons la reprennent. J’ai cru comprendre « salope blonde » ou un truc de ce genre, mais j’étais moyennement attentif…

    pétasse blonde

    séparateur bleu mince

    page précédente

    les curieux pourront remonter le tag Zouzou pour suivre ce qui arrive à celles qui s’intéressent de trop près à moi

    séparateur bleu mince

     

    je fonctionne comme Windows… en multitâche

    Mots-clé : vous devez rebooter votre PC, cette application ne répond plus, voulez vous signaler cette mierd à Microsoft ?
    On dit que chaque jour nous devons manger une pomme pour le fer et une banane pour le potassium et une orange également pour la vitamine C.

    Une tasse de thé vert sans sucre pour prévenir le diabète.

     Tous les jours nous devons boire deux litres d’eau (oui, et puis les pisser, qui demande le double du temps que vous avez perdu pour les boire).

     Tous les jours il faut boire un Actimel ou manger un yaourt pour avoir les « L. casei defensis », dont personne ne sait ce que diable ils sont.

     Chaque jour une aspirine et un verre de vin rouge contre l’infarctus.

    Et un autre de blanc, pour le système nerveux.

    Et un verre de bière, pour je ne sais plus quoi.

     Tous les jours il faut manger des fibres. Beaucoup, beaucoup de fibres, jusqu’à ce que vous réussissiez à chier un pull.

    Il faut prendre entre 4 et 6 repas tous les jours, légers sans oublier de mastiquer 100 fois chaque bouchée. En faisant les calculs, on perd 5 heures pour manger.

     

    Ah, et après chaque repas il faut se brosser les dents,

    Après l’actimel et les fibres, brosser les dents,

    Après la pomme, les dents, après la banane, les dents

    Et ainsi de suite … sans oublier le fil dentaire, masser les gencives, le rinçage au plax.

     

    Il faut dormir huit heures et travailler huit heures, plus le temps pour manger, 21.

    Il vous reste 3 heures, en admettant qu’il n’y a pas trop de trafic.

     

    Selon les statistiques, nous regardons la télé 3 heures par jour.

    ……..Déjà ce n’est pas possible parce que tous les jours

    On doit marcher au moins une demi-heure !!!!!

     

    Il faut maintenir les amitiés parce qu’elles sont comme les plantes, il faut les arroser tous les jours.

    PDe plus, il faut se tenir informé et lire au moins deux journaux et quelques articles de revue, pour une lecture critique.

     

    Ah ! il faut faire l’amour tous les jours, mais sans tomber dans la routine : il faut être innovateur, créatif, et renouveler la séduction.

    Il faut aussi le temps de passer la serpillière, faire la vaisselle, laver les vêtements, et on ne parle pas du fait que vous avez un chien ou, horreur, des ENFANTS ???

    En bref, calculez le tout et ça vous fait 29 heures par jour.

     

     tarte 14 minutes

     

    La seule possibilité qui me vient en tête c’est de faire plusieurs choses à la fois.

    Par exemple: vous vous douchez avec de l’eau froide et avec la bouche ouverte (vous buvez vos 2 litres d’eau par jour).

    Pendant que vous sortez de la douche avec la brosse à dents en bouche vous faites l’amour avec votre compagnon qui pendant ce temps regarde la télé et il vous raconte ce qu’il voit pendant que vous passez la serpillière.

     

    Il vous reste une main libre ? Appelez vos amis ! et vos parents, buvez le vin (après avoir appelé vos parents vous en aurez besoin).

    Le BioPuritas avec la pomme, vous pouvez la donner à votre compagnon/e pendant que vous mangez la banane avec l’Actimel. Et demain vous changez.

     

    Mais s’il vous reste 2 minutes de libre, envoyez ce message à vos amis   (qu’il faut arroser comme une plante).

     

    Maintenant je vous laisse, parce que entre le yaourt, la pomme, la bière, le premier litre d’eau et le troisième repas de fibres de la journée, déjà je ne sais plus où j’en suis mais ……je dois aller d’urgence aux toilettes.

    J’en profiterai pour me brosser les dents. Mais je me demande si j’ai compté le temps de la douche et la maintenance du blog….

     

    Et vous, vous faites comment ?

    séparateur bleu mince

    Petit intermède hospitalier en Hôpital pour enfants, donc je vous laisse le temps de relire ce texte (qui n’est pas de moi, mais que j’ai personnalisé pour environ 2 % du volume) et d’explorer les pages précédentes du blog que vous n’auriez pas eu le temps de lire. Je traduis : blog en pause pour raisons de santé et de copies. Et je ne préciserai rien de plus pour les aspects santé. Je reviens, laissez moi le temps de me retourner.

    séparateur bleu mince

    Page précédente

    séparateur bleu mince

     

    la bedaine

    Mots-clé : régime, connasse d’émission télé et de colloque médical

    Bedaine, petite bedaine, n.f., synonyme : replet, ventrou potelé

    Aïe, aïe, aïe !

    la bedaine

    séparateur bleu mince

    Et pour rigoler un coup et perdre des grammes !

    Image de prévisualisation YouTube

    séparateur bleu mince

    page précédente (censurée, hihihi)

    séparateur bleu mince

     

    les héros récompensés

    Mots-clé : acte d’un courage incomparable, héroïsme

    Nos héros fatigués reçoivent la médaille d’honneur (en chocolat) de la ville de Paris pour leur action périlleuse ayant abouti à l’arrestation du fameux gang des néboueurs. Chiffonnette libérée, a immédiatement été assistée d’une cellule d’aide espychologique et a reçu directement de Tine, une part de tarte au citron, comme les héros,  Mlle P. et M. C.

    Provence poupée

    séparateur bleu mince
    Page précédente

    tag poupée
    séparateur bleu mince

     

     

    promenade raquettes easy facile 2

    Mots-clé : puisqu’on vous dit easy facile, zêtes têtu vous !

    Je suis certain que vous imaginiez l’avalanche qui tue, ou une grosse boule de neige qui roule emportant mariuss ou mariuss qui se casse la margoullette au fond d’un trou de neige de deux mètres de profondeur qu’on voit même plus son bâton levé…

    promenade raquettes 2

    Ben, c’est juste du Lipton Yellow…
    séparateur bleu mince

    Et un nouveau lien The Book of secrets de BleuPastel

    séparateur bleu mince
    Page précédente

    séparateur bleu mince

    Carême

    Mots-clé : privation, pénitence, sacrifice, fraises

    Il faut se racheter pour toutes ses débauches de péché entre Nowelle, Saint Sylvestre, les Rois, la Chandeleur, Mardi Gras. Pour cela, il y a les 40 jours de Carême.

    carême

    coûtes aux fraisesr

    Croûtes aux fraises pour Carême faites par Tine pour les gourmands en pénitence

    séparateur bleu mince
    page précédente

    séparateur bleu mince

    capitaliste ou gros gourmand ?

    Mots-clé : choix, priorité, chocolat, sou, tarte

    Bien entendu, tout le monde il a compris que c’est pas vrai que mon voeu n° 3 c’est être gros capitaliste (quoique….), passe que de toute façon avec des sous en chocolat « french alibaba » on va pas très loin. Et puis mon moi profond a parlé…

    sou en chocolat

     

    séparateur bleu mince

    or Ariège

    Paillettes d’or, orpaillées par moi, à la batée, dans l’Ariège (la coupelle a la taille d’une pièce de un centime). Je suis géologue, oubliez pas…

    séparateur bleu mince

    Edit > Aujourd’hui 18 février, 424 visites avec le post « mon troisième voeu« , ce qui est plutôt au dessus de la moyenne même si cela prend en compte probablement quelques moteurs automatiques robotisés de recherche de gooogle ou yahoo, mais ce qui fait très mal, c’est QUATRE commentaires !….

    Je crois que je vais laisser tomber le cultissime Picsou et son or, grrrrr ! même acheté sur ebay

    Je vais revenir au sexe emoticoneséparateur bleu mince

    page précédente

    séparateur bleu mince

     

    les crêpes à l’avocat

    Mots-clé : délit, pénal, chandeleur

    Cela devient super difficile maintenant de cuisiner à l’école, où, sauf durant la semaine du goût, tout chauffage d’aliments hors salle adaptée (cantine aux normes) et utilisation de produits emballés tout prêts, est interdit. Sauf à risquer la faute professionnelle, avec mise en examen immédiate, avec circonstance aggravante pour avoir agi par autorité (celle du pouvoir conféré à la maîtresse qui en abuse) en obligeant les boutdchous à commettre un délit de peur d’être punis par ladite maîtresse. Prenons, une maîtresse au hasard, Mlle Mary, elle a voulu faire un goûter (on dit une collation) avec sa classe en faisant sauter les crêpes au Nutella et à la confiture pour la Chandeleur. Ben, craaaac ! Bonne pour le 20 heures !… Dura lex sed lex. Elle a plus qu’à engager un très bon avocat… (ici Mlle Mary sort directement de la marge droite de son blog)

    les crêpes à l'avocat. Ici

    séparateur bleu mince

    Edit > c’est quand même étonnant comme quoi ce type d’illustration est un véritable aimant à faire exploser les stats !

    séparateur bleu mince

    page précédente

    tag école

    séparateur bleu mince

     

    la fête du miniversaire du blog

    Mots-clé : la fête, blogniversaire, Champomy et gros gâteau

    Hier soir on a fêté le blogniversaire avec tous les zamis et toutes les zamies, et yen a encore qui doivent arriver, alors on remet ça aujourd’hui aussi, hips !

    la fête du miniversaire

    Et qui j’entends cogner à l’huis, là ? Entrez, entrez, il reste encore plein de Champomy et j’ai des chaises si le banc est plein. C’est la fêêêteu, c’est la fête !

    séparateur bleu mince

    Edit > en me promenant sur le forum des dessineux, car je venais de recevoir un message m’avertissant d’une réponse à un de mes comm’s, je viens de m’apercevoir d’un truc : Qu’ils aient 16, 21, 25, 35 ou plus années, les dessineux se représentent le plus souvent comme des gamins ou gamines. Je suis pas capable de dire pourquoi, mais, à mon sens c’est pas neutre, cette tendance à être de grands zenfants. La représentation imaginaire dans l’inconscient collectif du public de lecteur de BD ? le pire, c’est que la plupart des dessineux ne font pas de BD, mais juste des ti dessins. Mystère. Votre avis ?

    Bon, ceci dit je veux bien reconnaître que c’est existentiel comme question. Survival. séparateur bleu mince

    page précédente : l’anniversaire du blog

    séparateur bleu mince

    Au secours ! on nous séquestre…

    Mots-clé : séquestration, sans mangeoire fixe, conflit éco-social très dur

    Ils nous retiennent prisonniers. On va mourir de froid. Pitié, acceptez toutes leurs exigences.

    la séquestre 1 les revendications.

    On tiendra plus longtemps. Les conditions de séquestration sont très dures….

     la séquestre 2 conditions inhumaines

    Hihihi ! Je crois que ça marche les coupines, vous allez avoir plein de graines tout l’hiver et Pilou, des croquettes…

    séparateur bleu mince
    Page précédente

    séparateur bleu mince

    Faut pas leur en promettre…

    Mots-clé : biodiversité, oiseaux, hiver

    Ils sont incroyables ! Impatients, râleurs, difficiles, sous prétexte que cela fait cinq semaines qu’on avait pas mis les pieds à la grange de chez les loups et qu’il y a 60 centimètres de neige bien tassée, les ti noizeaux nous on fait toute une histoire. Ben, pour nous aussi c’était pas facile d’apporter les boules de graisse, pis les pommes, pis le sac de graines de tournesol, sans compter tous les restes pour Pilou, le renard.

    faut pas leur en promettre

    séparateur bleu mince

    grange 60 cm neige

    Après 45 minutes de raquettes, enfin la grange

    séparateur bleu mince
    Tine avec les raquettes

    Même en raquettes l’accès est laborieux dans la neige fraiche

    séparateur bleu mince

    page précédente

    Et puis, sinon, toujours la nouvelle page sur mariuss pour les curieuses

    séparateur bleu mince

    Qui écrira le 4000ème commentaire ? Le suspense est en marche, probablement lundi 18 janvier. tadaaa !

    séparateur bleu mince

     

    bonne fête, grand !

    mots-clé : fête

    Le gâteau, c’est tarte à la framboise…

    saint guillaume

     

    la tarte framboise

    la fameuse tarte, et son kdo à mon grand, le tee-shirt Black Sad (j’ai flouté le visage pour le respect dela vie privée de mon grand)

    séparateur bleu mince

    page précédente

    tag la famille

    séparateur bleu mince

     

    à nouveau les copies 2 dopage

    Mots-clé : triche, péché capital de gourmandise

    C’est marrant comme quoi, motivé, tout va mieux.

    à nouveau copies la triche

    Ah, si cela pouvait vraiment marcher comme cela !

    séparateur bleu mince

    Edit Ya un truc qui m’échappe : ce jour 8 janvier, est mon meilleur score de visites depuis la création du blog, alors que le coup des coupines doit avoir 9 comm’s d’amies et celui ci, encore aucun ! Mystère des compteurs. Mon comteur est-il fiable ? Allez savoir…

    séparateur bleu mince

    Vous savez ce que c’est un dessin raté ?

    alors j’esseplique : c’est quand, comme au dessus, on se rend compte une fois qu’il est en ligne que le stylo est pas tenu par les bons doigts, avec lesquels je tiens mon stylo d’habitude,

    que le même stylo et celui plus bas, j’ai oublié de lui faire les petites bagues en or sur la laque de Chine bleu nuit,

    que la phrase de Tine, elle bégaye au début de la deuxième ligne,

    que je me suis trompé sur la perspective de la deuxième étiquette rougeâtre  » A FAIRE ».

    Grrrr !

    séparateur bleu mince
    page précédente

    tag copies

    séparateur bleu mince

     

     

    les biassa (les carniers les besaces)

    Mots-clé : l’abus d’alcool est dangereux, à consommer avec modération

    Je vous ai pas encore parlé des biassa (=carniers). Car, tous, en bandoulière sur leur tenue de chasse en velours brun foncé, en avaient une, sauf moi, lou pitcho, que j’avais que la besace que m’avait fait le Féraut, l’oncle Sébastien de Péone, mon parrain, dans un épais et ancien morceau de drap de chanvre bruni par les années passées à protéger le dos de la mule en sueur quand elle nous avait aidé à rentrer los barilhons de foin (=grosse boule de foin coincé dans un assemblage de corde formant un filet lâche et de deux pièces de bois, los tirant portant nos initiales) début juillet

    attacher un barilhon

    mulet chargé de deux barilhons de foin

    Documentation : préparation et attache d’un barilhon et mule ou mulet chargé de deux barilhons de foin avec l’Odette

    ou aller porter le bat de fumier sur la prairie de fauche début avril. Avec un restant de sangle de harnais solidement cousu sur cet épais tissu indéchirable cela me faisait une besace pour aller à l’école les six mois où on était obligé d’y aller. Dans cette besace un peu minable mais très solide, je serrais une bûche chaque matin, pour la maîtresse, mon quignon de pain et deux échalotes, deux figues et une de ses poires dures mais savoureuses que donnait en décembre le vieux poirier derrière l’aire (=surface dallée où on battait le blé avec le fléau ou en piétinant avec la vache) et qui se conservaient si bien tout l’hiver, posées dans le séchoir au dessus du fenil, étalées aux quatre coins barrés par une planche de méle (=mélèze)

    L’odeur des pommes, de ces poires, des coings et des châtaignes, tombait dans le réduit qui nous servait de chambre à moi et Amédée, passant par les interstices des épaisses planches de mele disjointes formant le plafond de chez nous et le plancher de la fruitière. Des fois, un loir faisait la sarabande en septembre, avant qu’il n’y ait les fruits, et les chats, et alors de la poussière d’or dansait dans le rayon de soleil qui se glissait entre les grosses pierres du mur, où on n’avait pas trop forcé sur la chaux….

    Ho ! Aimé, tu nous racontais les biasses et la tranche.

    Vouaï, je me souviens maintenant, faut dire que j’ai plus toute ma tête et la Paule elle me dit que je rapiépiète un peu.

    les nemrods

    Alors voui, les biassa, ils étaient gonflés et pas comme ma besace où je serrais mon trésor : le couteau de berger du Firmin, avec la pointe cassée et les anneaux gravés sur le manche pour compter, le lance-pierres avec l’élastique en chambre à air de vélo, les deux billes de roulement à billes, la pépite de cuivre rouge natif que Sébastien il m’avait ramené de l’ancienne mine de Cerisier dans le Barrot à la Croix et le caillou de malachite (=minerai de cuivre vert vif) que j’avais trouvé dans le travers-banc du Pitaffe de quand ils avaient extrait de la propriété de l’Agathe Baylon,chez nos ennemis de Roure, 40 tonnes de minerai de cuivre qu’ils ont envoyé là haut, à Givet, à la Compagnie Française des Métaux en 1922… Ca en faisait du travail pour les hommes l’hiver…

    mine de cuivre du Cerisier 1870

    Documentation : Mine de cuivre du Cerisier vers 1870, abandonnée après 18881

    Aiiimé ! Les biassa et la tranche !

    Ah voui, les carniers, ben en plus des cols qu’on voyait dépasser de chacun, le Calixte Car et le Marcel Bellieud déballèrent le miou (=meilleur) d‘une poche latérale, avé un bouchon de liège, un bocal où des pruneaux fripés essayaient de se regonfler au marc, le jambon salé, les olives noires, les olives vertes cassées et le fromage de bique et puis l’apéritif au vin de sauge, romarin frais de Marie ou de la Bollinette, vin rosé, vin blanc, vin rouge, fiole de goutte et le traditionnel bouteillon de fine. .Entre les oucellous, les deux grosses miches cuites comme tous les quinze jours lors de notre tour à nous les Donadio, au four communal, et qu’on se les marquait avec la marque en buis, une croix dans un rond, avec un petit rond dans chaque quartier, comme nos campagnes autour du village, une dans chaque quartier de granges, une à Charelle, une à Lavalle, une aux Buisses (ho, mossieur Roux, pour pas faire parigot de Paris faut dire Buissèss) et celle du vallon de Falcoun où se passe l’histoire. Bref, la table était suffisemment garnie pour une ripaille à douze durant une semaine.

    intérieur pour un repas de fête ou de chasse marque en buis pour le pain

    Documentation : ripaille pour douze à Péone  et marque en buis pour le pain diam 4 cm

    Avec son parler pointu de moustelle, Roux nous dit : dans ma carte, j’avais glissé çà, c’est du poiré (sorte de cidre de poire, assez apre)  de ma famille à Jumièges, où il nous reste un peu des vergers, et un peu de Calva à 94°, parce que le grand-père il a droit qu’à 100° mais il dit toujours qu’il a pas appris à compter et que peut-être bien que 70 bouteilles à 45° degrés, si on décompte la part des anges, ça fait 100° peut être pas, en tout cas celle là, comme les 69 autres il l’a faite à 94° comme ça même s’il s’en évapore un peu, on sent encore bien le goût, et jamais personne il est allé s’en plaindre aux contributions!

    Donc, Fortuné, après avoir recompté cinq fois sur les doigts, aidé par le Calixte et le Marcel, vingt quatre rigous plus cinq grives, cela fait bien 30 oucellous, donc une tranche de pain  par oucellou, 30 tranches de pain à couper.

    Mossieur Roux avait bien tenté de protester, mais Fortuné un peu enveriné (=énervé) l’avait rembarré « le parisien sentimental, ouste ! Au travail ! Il fait ce qu’on lui a dit de faire et en plus il va manier le bouffe (=soufflet pour le feu, équivalent du bouffadou cévenol ou auvergnat, mais que je n’ai jamais croisé dans le haut-pays, seulement de plus modernes soufflets bois et cuir)  

    La suite de cette histoire dans le post « les tranches »

     

    séparateur bleu mince

    Edit > Les habitants de Beuil dont on a un peu brulé les granges et violé les filles ya 400 ans, disent de nos hommes qu’il y en a de deux sortes : Ceux dont les bras sont trop courts pour pisser, et à l’inverse, ceux qu’ont pas besoin de se baisser pour se gratter sous les genoux, mais que des fois c’est à droite, des fois c’est à senestre ! (voir dessin de la photo des nemrods) D’après moi, il subsiste un litige entre les deux villages, lol

    séparateur bleu mince

    page précédente

    tag histoires

    séparateur bleu mince

     

    happy birthday farandoles

    Mots-clé : amitié, joie

    Tout est dans le titre et le dessin, en espérant pas m’être gouré. Langue Bisous Langue

    l'annive de Marie

     

    séparateur bleu mince

    page précédente

    séparateur bleu mince

     

    123

    SUSANNA MASSA |
    Bénédicte Delvaux |
    Mes dessins |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
    | Villanova Laurent
    | claire fahys