ma ferme viticole 4

vue d’en haut et vérité terrain au sol

Vous pouvez voir, mon bout de rivière, ma forêt nouvellement plantée pour le coup du CO2, mon île entre la rivière et le bras du bief du moulin, pis un bout de la ferme (encore un peu active jusqu’en fin 2009) de polyculture de mon voisin et ami agriculteur et bien sûr, la ferme – là-bas on dit « un chai » pour les  bâtiments des fermes viticoles – dont la toiture est en cours de rénovation.

separ mince

geoportail maubert-SR

position générale vis à vis du marais de l’estuaire. Non, non, la croix rouge c’est la gendarmerie qui m’a servi de point de repère pour sélectionner la photo aérienne chez GéoPortail de l’IGN. De ma ferme à l’estuaire, 5 kms à vol de cigogne. Les coordonnées c’est environ 0° 40′ 14″ W et 45° 25′ 39″ N. Mais j’avais pas mon old GPS pour vérifier.

separ mince

géoportail IGN ma ferme viticole

Un gros plan : Ma ferme avec ses parties de toit de toutes les couleurs mais toutes vieilles et abimées à cette époque, puis au NW mon ébauche de forêt (il y a 4 ans sur cette photo, probable 2004) puis le méandre de la rivière où se situe mon île et sa fontaine (= source en saintongeais) Gris et nu, c’est du futur maïs (probable photographié en fin avril, début mai)

separ mince

forêt frênes

et la forêt de frênes, appui-terrain pour comparaison, ce printemps 2009. Les arbres ont 10 ans. Encore autant et je pourrai, si besoin, faire du bois.

separ mince

passe des vairons

mon voisin agriculteur, à la passe des vairons (à cette saison charnière avril-mai, les tournesols vont sortir, le maïs aussi dans 15 jours chez mon autre voisin agriculteur, la vigne montre ses « grappes », bientôt le premier sulfatage, car avec la pluie cela va être une année à mildiou comme il y a deux ans, au moins 13 traitements). Donc y a rien à voir à part les vairons et 2 ou 3 autres trucs, dont je ferai une autre page…

separ mince

torticolis de ferme
Et un torticolis pour voir ma ferme fugitivement (fin avril c’est pas trop fleuri)
separ mince

 



10 commentaires

  1. evelynej dit :

    C’est MAGNIFIQUE ! ça fait rêver ! T’en as d’la chance d’être propriétaire terrien !

  2. mariuss dit :

    evelynej > En effet, dans mon appart actuel, je regrette de ne pas pouvoir être plus souvent sur mes terres. Ne serait que pour faire payer l’octroi à ceux qui passent chez moi, hihihi
    A ma grange c’est une noisette mais les dames peuvent payer avec un bizou. A ma ferme, c’est 4 mures, mais idem pour les demoiselles. Fleurs en godets ou bulbes acceptés.

  3. patandco dit :

    OUAH ! c’est un joli petit nid d’amour ça !!! Isolé, ambiance campagnarde !!! un moulin à eau pour s’abreuver !! des vairons pour se nourrir !!! une forêt, et une charmante petite ferme !!!
    C’est vrai que t’en as de la chance !!!
    C’est super mignon ! bon la visite de la grange et de la ferme = un bisou et 4 mures, ça me va !!!
    Bises
    Pat

    Dernière publication sur En tout coeur, tout honneur ! : Patricia MENN au Salon du livre d'Avrillé 27 novembre 2016

  4. mariuss dit :

    patandco > ah, non ! le moulin à eau il est ruiné et personne ne s’entend avec son proprio qui se la pète et fait des histoires avec ses voisins directs. Mais comme il y a quatre moulins dans un rayon de 500 m. Le moulin à eau, et trois moulins à vent, dont un ruiné. Alors quand on parle du moulin, on précise tjs lequel. Sinon, moi j’ai la fontaine, à 15 m du moulin de la rivière. Avoir sa propre source en pays du « semi-Sud » c’est kiffant. Voilà. Je te fait grâce des mures, t’es une amie, mais je reste intraitable sur les bizoux.

  5. Et bien je prefère voir vos bâtiments de la sorte avec la glycine au loin. Vous habitez un charmant coin. Voilà j’ai fait le parcours du début à la fin. Sympathique à vous de nous avoir montré l’évolution de votre ferme agricole. A+++ Tendresse

  6. mariuss dit :

    Douceurintemporelle > Non, non, le seul parcours actuellement disponible. Y’aura une suite bien sûr ! Dis donc, tu crois pas que je vais tout déballer d’un coup, non ? Merci de ta tendresse.

  7. eurekasophie dit :

    Pétard, je me suis tordu le cou ..mais ça valait la peine! c’est vraiment chouette du côté de Royan . Quand je vois ton voisin avec sa perch, ça me rappelle la pêche à l’anguille dans les marais vendéens .
    bonne soirée et bisou
    merci pour ces superbes photos
    sophie

  8. mariuss dit :

    eurekasophie > des anguilles, yen a de nouveau depuis 3 ans. En fait je suis 20 bornes au sud de Talmont. Waoww, encore un bizou, merci !

  9. eurekasophie dit :

    C’est bon des anguilles cuites au feu de bois . Humm ! Pourquoi avaient elles disparu ? Pollution ?
    Merci de tes messages chez moi, je t’ai répondu….Eh oui les fraisiers ça produit des fraises..jusqu’à preuve du contraire… pourvu qu’il n’y ai pas quelqu’un qui s’amuse à nous faire pousser des cerises sur un fraisier…Bon, on se casserait moins la margoulette à vouloir les cueillir. Va savoir..va savoir…
    Bises et bonne journée

  10. mariuss dit :

    eurekasophie > Pollution, oui. Mais depuis qu’on laisse enherbé une bande de 10 m le long des cours d’eau et certains fossés, le résultat est visible de manière spectaculaire… A suivre dans une prochaine page… Sur le retour des zanimaux.
    Euh, chez Willemse (fleurs par correspondance) il me semble qu’ils ont fait un fruitier nain en pot, greffé moitié branches cerises, moitié branches prunes. En tout cas j’ai déja vu avec deux sortes de cerises sur le même type d’arbre de terrasse.

Répondre

SUSANNA MASSA |
Bénédicte Delvaux |
Mes dessins |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | "L'ART ET LA PEINTURE"
| Villanova Laurent
| claire fahys